A l'heure bleue, l'ISS passe au-dessus d'une Lune rouge brique

Depuis l’estuaire de la Gironde, Stéphane Pereira a photographié la station spatiale internationale en train de traverser le ciel au-dessus de la Pleine Lune éclipsée.

Habituellement, le photographe amateur Stéphane Pereira chasse les phénomènes météo extrêmes. On pourrait le penser de repos quand il fait beau. Mais non, il en profite alors pour saisir ce qui se passe au-dessus des nuages. En l’occurrence, l’éclipse totale de Lune de ce 16 mai 2022, vue au-dessus de l’estuaire de la Gironde. Et il a réalisé un doublé puisque la station internationale spatiale (ISS) passait au même moment dans le ciel.

La photo obtenue est remarquablement épurée. On peut s’étonner que l’ISS soit éclairée, alors que la Lune est plongée dans l’ombre de la Terre au moment de l’éclipse. C’est lié à la perspective : la station est beaucoup plus proche de nous et se retrouve ainsi facilement au-dessus du cône d’ombre de la Terre. D’ailleurs, c’est l’aube, et l’atmosphère elle aussi est sur le point d’être touchée directement par les rayons du Soleil.

Disponible sur notre boutique web et en kiosque (où nous trouver ?)

Hors série Ciel & espace n°42. Crédit :  M. Claro

Réaliser ce type de photo est à la portée de tous. Pour vous initier, nous recommandons notre hors-série « Réussissez vos premières photos du ciel », actuellement en kiosque, ainsi que nos tutoriels gratuits, diffusés en supplément.

Lancez-vous et envoyez-nous vos images à ouvertlanuit@cieletespace.fr avant le 30 mai 2022 en indiquant CONCOURS dans le titre ! La meilleure photo sera récompensée par 2 ans d’abonnement à Ciel & espace.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Des aurores boréales illuminent la nuit de façon spectaculaire

    Le 10 mai, dès la fin du crépuscule, des aurores boréales ont été visibles de façon spectaculaire depuis toutes les régions de France. Profitant d'un ciel parfaitement dégagé, de nombreuses personnes ont pu les admirer pendant de longues minutes. Notre collaborateur Emmanuel Beaudoin a saisi le phénomène en photo depuis les bords de la Loire.

  • Zoom inédit dans la Tête de Cheval

    Le télescope spatial James Webb vient de réaliser l’image la plus détaillée à ce jour d’une portion de la nébuleuse de la Tête de Cheval, dans la constellation d’Orion.

  • Un petit haltère sous l’œil du télescope Hubble

    Pour fêter sa 34e année en orbite, le télescope Hubble a été pointé vers Messier 76, une nébuleuse planétaire aussi connue sous le nom de nébuleuse du Petit Haltère (Little Dumbbell Nebula), située à 3400 années-lumière de la Terre.