Vidéo : Un survol de la Lune à 10 km d'altitude

La Lune vue à 10 km d'altitude, par la mission Grail. ©Nasa/JPL-Caltech/MIT/SRS.

Ebb, l'une des deux sondes de la mission Grail, a filmé une dernière fois notre satellite avant de s'écraser sur le sol lunaire le 17 décembre 2012.

Le film, visible ci-dessous, a été réalisée par sa caméra MoonKAM, trois jours avant l'impact.

La sonde se trouvait alors à seulement 10 000 mètres de la surface lunaire, non loin du cratère Jackson, au-dessus de l'hémisphère Nord de la face cachée de la Lune.

Grail filme la face cachée

La première partie de la vidéo montre la vue de la caméra avant de la sonde Ebb.

La seconde partie montre la vue arrière.

La vidéo a été accélérée d'un facteur 6 par rapport au mouvement réel de la sonde.

Impact contrôlé

Lancées le 10 septembre 2011, les sondes américaines Grail avaient pour objectif de révéler l'intérieur de la Lune, notamment par des sondages gravimétriques. Elles ont montré que la croûte lunaire est plus fine que prévu, atteignant parfois une minceur d'à peine 1 km.

Ebb et Flow se sont écrasées le 17 décembre 2012 sur une montagne de 2500 m d'altitude, proche du pole Nord de la Lune (lien en anglais), après avoir été délibérément placées sur une trajectoire d'impact.

Le site d'impact a été baptisé du nom de Sally Ride, première Américaine dans l'espace en 1983, décédée quelques mois plus tôt à l’âge de 51 ans

LRO seule autour de la Lune

En 2009, la sonde japonaise Kaguya avait aussi réalisé de beaux survols de la Lune, puis envoyé un cliché de la surface peu avant son crash.

La sonde LRO, désormais seul engin sur orbite lunaire, continue pour sa part d'envoyer de splendides clichés.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Découverte : Deux cataclysmes stellaires ont ensemencé le futur Soleil et ses planètes

    Comment sont apparus l’or, le platine, l’uranium et autres éléments chimiques si précieux sur notre planète ? Deux études récentes précisent leur origine. Deux types d’épisodes violents survenant en fin de vie des étoiles sont notamment le creuset de ces éléments lourds : les novae et la fusion d’étoiles à neutrons.

  • C’est la saison des nuages étranges !

    En juin et juillet, les longs crépuscules d’été réservent souvent une surprise : l’apparition d’étonnants nuages luminescents dans un ciel déjà sombre. Ces formations spectaculaires semblent surtout survenir en période de minimum d’activité solaire, et chacun peut les observer.

  • Enquête : Investir dans la météorite est-il un bon filon ?

    Encore récent, le marché de la météorite se développe rapidement. Acheter un caillou venu de l’espace peut être financièrement intéressant à condition de savoir bien le choisir, d’y mettre les moyens, d’être patient. Et de pousser la porte d’un tout petit monde aux règles bien établies.