Vidéo : la surface solaire en plein bouillonnement

La granulation solaire en détail par le New Solar Telescope. Crédit : BBSO/Ciel et Espace Photos

Les astronomes de l'observatoire Big Bear, en Californie, ont réalisé un film d'une précision inouïe qui montre l'évolution de la surface du Soleil. A l'aide du plus puissant télescope solaire, le New Solar Telescope (lire Ciel et Espace n° 474 de novembre 2009), ils en obtiennent depuis plusieurs mois les photos les plus précises.

Les granules du Soleil en pleine effervescence

Le 3 août 2010, pendant près de deux heures, ils ont photographié sans relâche une petite portion de la surface du Soleil. En mettant bout à bout les clichés, ils ont obtenu une animation qui permet de voir comment elle évolue en permanence.

Chaque élément de la mosaïque solaire visible sur les images mesure environ 1000 km de diamètre. Les spécialistes appellent ces éléments les granules. Ce sont des cellules de convection, autrement dit, des remontées de gaz qui évacuent la chaleur de l'intérieur du Soleil vers la surface. L'animation permet de se rendre compte que ces granules se comportent comme la surface d'une casserole d'eau bouillante.

Sur les images originales qui ont servi à fabriquer l'animation, la résolution est voisine de 0,1 seconde d'arc, soit environ 70 km par pixel. Leur assemblage en vidéo fait chuter cette résolution à 0,2 seconde d'arc.

Le plus grand observatoire solaire du monde

Avec son télescope de 1,6 m de diamètre, doté d'une optique adaptative, Big Bear Solar Observatory, situé sur un lac à 2000 m d'altitude dans les montagnes de San Bernardino, possède l'instrument d'observation du Soleil le plus performant au monde.

Il ne sera surpassé que d'ici une décennie par un télescope de 4 m de diamètre dont la construction est projetée à Hawaï.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le numéro 573 de Ciel & Espace est en kiosques : Les extraterrestres sont-ils verts ?

    S’ils existent, pourquoi les extraterrestres ne sont-ils toujours pas arrivés sur Terre ? Cette question posée voici plusieurs décennies par le prix Nobel de physique Enrico Fermi a suscité plus de 70 réponses possibles. La plus récente est pour le moins étonnante : c’est parce qu’ils seraient écolos…

  • De la vie découverte sur Vénus ? Pourquoi ce n’est pas si simple

    La découverte de phosphine dans l’atmosphère de Vénus, une molécule présentée comme une « biosignature », a fait bruisser la toile pendant plusieurs jours avant l’annonce officielle de ce 14 septembre 2020. Il y a pourtant peu de chances pour que cette détection ait un quelconque rapport avec la vie extraterrestre.

  • Les pluies de la jeune Mars quantifiées pour la première fois

    Il ne pleut plus sur la planète Mars aujourd’hui, mais il a plu voici plusieurs milliards d’années. En quelle quantité ? Sous quelle forme ? Pour la première fois, des chercheurs ont quantifié ces précipitations extraterrestres.