Une fusée russe s’écrase peu après son décollage

La fusée Proton-M retombe quelques secondes après avoir décollé, le 2 juillet 2013. Crédit : DR.

Un lanceur lourd Proton s'est écrasé quelques secondes après son décollage du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. L'engin, qui emportait un satellite GLONASS servant à la navigation et au positionnement, a dévié de sa trajectoire moins de dix secondes après avoir quitté son aire de lancement, ce 2 juillet à 4 h 38 (heure légale française).

Sur la vidéo ci-dessous, on voit que le système de propulsion annexe, qui sert aux corrections de trajectoire, agit pour redresser la course de la fusée. Mais le lanceur tourne sur lui-même et s'incline dans l'autre sens avec une trajectoire d'abord parallèle au sol puis en direction du sol.

La fusée s'abîme finalement au terme d'un vol de 30 secondes, non loin de la zone de lancement. La panne d'un moteur du premier étage semble être la cause de l'accident qui n'a causé ni dégât ni victime. Toutefois, le carburant dont la Proton était chargée est toxique et le nuage dégagé par l'explosion lord de l'impact au sol a imposé l'évacuation du cosmodrome.

Une deuxième vidéo (ci-dessous) montre l'accident de loin. Le grand angle couvert permet de bien visualiser la trajectoire de la fusée jusqu'à son impact au sol.

Cet échec d'une fusée Proton, conçue dans les années 1960 pour expédier des hommes autour de la Lune, est le troisième d'une série embarrassante pour l'agence spatiale russe Roskosmos. Le 11 décembre 2012, une autre Proton avait échoué à placer son satellite sur la bonne orbite. Le 6 août 2012, un autre souci avait également empêché la bonne mise à poste de deux satellites. Dans ces deux cas, c'était le dernier étage de la fusée qui était en cause. En 2010, la fusée Proton avait également connu un échec en lançant trois satellites GLONASS, à cause d'une surcharge de carburant. Cette fois, le problème est venu du premier étage ; Roskosmos n'en a pas fini avec ses soucis de fiabilité.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Fin de mission pour le rover Opportunity

    Sans nouvelle de son rover martien depuis le 10 juin 2018, la Nasa vient d’annoncer officiellement la fin de la mission d’Opportunity. Il aura fonctionné près de quinze ans.

  • Vidéo : les extraordinaires résultats de Cassini, avec Cécile Ferrari

    Arrivée en 2004 autour de Saturne, la sonde Cassini nous a offert un panorama sans égal sur la planète géante, ses célèbres anneaux et ses satellites. Décryptage avec la planétologue Cécile Ferrari.

  • Mars One en faillite ou en retard ?

    Le projet spatial qui envisage d’envoyer des humains coloniser la planète rouge est placé en liquidation judiciaire. Voilà qui devrait signer la fin de cette mission aussi médiatisée que controversée. Mais un mystérieux nouvel investisseur pourrait relancer l’aventure.