Une force mystérieuse accélère la sonde Juno autour de Jupiter

La sonde américaine Juno autour de Jupiter (illustration). © Nasa
Que se passe-t-il autour de Jupiter ? En orbite autour de la planète géante depuis le 4 juillet 2016, la sonde Juno semble subir une accélération anormale à chacun de ses passages à 4200 km au-dessus des nuages joviens. Un comportement qui résiste pour le moment à toutes les explications.
Certains y voient déjà la manifestation d’une nouvelle physique, une porte entrebâillée vers la théorie si attendue qui dépassera la relativité générale d’Einstein. D’autres sont convaincus que les lois de la physique actuelle suffisent amplement à résoudre le mystère, même si nous n’avons pas encore été assez imaginatifs pour découvrir comment. D’autres enfin attendent de nouvelles données pour se faire un avis. Mais pour tous, la question demeure : que se passe-t-il autour de Jupiter ?

Depuis que Juno tourne autour de la planète géante le 4 juillet 2016, sur une orbite très elliptique, la sonde américaine semble subir une légère accélération à chacun de ses survols. La vitesse à laquelle elle émerge de son passage à seulement 4200 km des nuages...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Ralph Nye, sauveur de lunettes historiques au Lowell Observatory

    L’observatoire Lowell, en Arizona, possède plusieurs télescopes qui ont marqué l’histoire de l’astronomie : la lunette avec laquelle Lowell cherchait des canaux sur Mars, celle qui a permis de débusquer Pluton… Mais, avec le temps, ces instruments et d’autres étaient menacés de disparition. Ralph Nye, au Lowell Observatory, s’est passionné pour leur restauration. Objectif : leur faire revoir les étoiles !

  • Des falaises glacées sur la planète Mars

    La sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) a observé de la glace sur Mars en huit endroits, sous forme de couches superposées à quelques mètres seulement sous la surface de la planète rouge.

  • L’étoile Bételgeuse tourne en 30 ans

    Les observations du réseau d’antennes millimétriques ALMA ont permis de calculer à quelle vitesse la supergéante rouge Bételgeuse boucle un tour sur elle-même.