Un spectaculaire éclair à la limite de l’espace

Un sprite photographié à la limite de l’atmosphère. © S. Vetter
Un amateur français a saisi un spectaculaire éclair à très haute altitude. Son image est l’une des plus belles jamais vues de ce phénomène encore en partie mystérieux qui n’a été découvert qu’à l’orée des années 1990 depuis l’espace.

L’astrophotographe Stéphane Vetter a réussi, dans la nuit du 9 au 10 octobre 2018, l’une des plus belles photos de sprites jamais obtenues depuis le sol. Cette lueur apparaît brièvement au-dessus des orages les plus intenses.

Situés entre 40 et 125 km d’altitude, les sprites (farfadet en anglais) font partie de la famille des phénomènes lumineux transitoires. Ils sont en effet très brefs avec une durée d’apparition de l’ordre de 1/10 de seconde, parfois moins. Ce phénomène, aussi appelé sylphe rouge en raison de sa couleur, a longtemps été mythique, car il n’a été photographié pour la première fois qu’en 1989, par accident, depuis la navette spatiale. Il faudra attendre 1994 pour en avoir un cliché depuis le sol. Le phénomène garde encore une part de mystère.

Au-dessus des orages

On sait néanmoins que les sprites se déclenchent au-dessus des plus grosses cellules orageuses et se forment à haute altitude la contrepartie d’un éclair situé plus bas. La couleur est due à une excitation des molécules de diazote.  

Ces éclairs particuliers sont difficiles à photographier, car l’orage doit être observé de loin afin que l’on puisse voir sa partie supérieure. Le phénomène est si spectaculaire qu’il est visible à des centaines de kilomètres de distance. C’est le cas pour ce sprite photographié depuis l’Est de la France, alors que l’orage se trouvait sur la Méditerranée. Le succès de la photo tient à une transparence exceptionnelle ce soir-là et l’utilisation d’un téléobjectif de 200 mm. Pour être certain de capter l’instant décisif, Stéphane Vetter réalise des films en 4K dont il extrait ensuite l’instant décisif. Il en a saisi plusieurs sprites cette nuit-là, ils sont visibles sur sa page Facebook.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Deux astronautes enquêtent sur une fuite

    Le 11 décembre 2018, les cosmonautes Oleg Kononenko et Sergey Prokopyev sont sortis en scaphandre dans l’espace pour inspecter le Soyouz MS-09 amarré à la Station spatiale internationale (ISS). But : observer de l’extérieur une mystérieuse fuite d’air détectée plus tôt sur le vaisseau.

  • Wirtanen, une belle comète à observer

    Ce n’est pas tous les jours qu’une belle comète vient nous rendre visite. Alors, quand l’une d’elles pointe le bout de son nez, les astrophotographes n’hésitent pas à capter la beauté de l’événement c&e...

  • Le paysage martien d’Elysium se dévoile lentement

    Une nouvelle image de la sonde Insight en montre un peu plus du paysage qui l’entoure. Elle révèle que l’engin s’est posé dans l’endroit idéal pour forer et installer son sismomètre.