Un nouvel an très particulier pour New Horizons

Nouvel an 2019, juste avant le survol d'Ultima Thule. © JL Dauvergne/C&E
Le Nouvel An le plus original a sans doute eu lieu à l'université Johns Hopkins cette nuit, avec la célébration simultanée du changement d'année, et du survol au plus près de l'objet de Kuiper Ultima Thulé par la sonde New Horizons.

C’est sans doute dans la banlieue de Washington qu’a eu lieu cette nuit la soirée de Nouvel An la plus originale. Le Washington Post a même qualifé l'événement de « Nouvel An le plus geek de tout le Système solaire ». À minuit, les équipes de la sonde New Horizons ont célébré comme il se doit le passage à l’année 2019, en écoutant un nouveau morceau composé par Brian May, venu spécialement de Londres pour l’occasion.

Alan Stern, en compagnie de Brian May, rock star et astrophysicien. © JL Dauvergne/C&E

Seulement 33 minutes après, nouvelle célébration plus importante encore : celui du passage de la sonde New Horizons au plus près d’Ultima Thulé (alias l’astéroïde 2014 MU69). Pour l'occasion, Alan Stern, le responsable de la mission, s’est entouré de jeunes enfants afin de symboliser la nouvelle génération d'explorateurs.

Les données de télémétrie de la sonde sont attendues pour 15h29 TU. Elles indiqueront l'état de santé du vaisseau de la Nasa, avant de rapatrier ses données. Il y a un délai, car New Horizons ne peut pas communiquer pendant ses observations. Et une fois qu'elle envoie un signal, il faut plus de 6 heures à celui-ci pour traverser le Système solaire et parvenir à la Terre, où il est capté par de grandes antennes paraboliques.

Nous en profitons pour vous souhaiter une bonne année 2019 !

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La sonde Osiris-Rex observe une éjection de particules sur l’astéroïde Bennu

    La Nasa a diffusé cette nuit une image spectaculaire de l’astéroïde Bennu, rejoint par sa sonde Osiris-Rex en décembre 2018. On y voit des particules éjectées du petit corps.

  • Sismographe stellaire

    Le 20 janvier 2019, au Chili, le Télescope d'action rapide pour objets transitoires (TAROT) a été victime d’un séisme. Heureusement, aucun dégât n’a été causé. Reste cette image étonnante.

  • Un œil dans le Sagittaire

    Pour célébrer la première lumière de ses quatre télescopes au complet, l'équipe de l'observatoire Speculoos, au Chili, a pointé la galaxie spirale NGC 6902, dans la constellation du Sagittaire. Speculoos sera consacré à la recherche des planètes extrasolaires autour des étoiles les plus petites et les plus froides du voisinage solaire.