Un nouveau scénario pour l’origine des anneaux de Saturne

Les anneaux de Saturne sont-ils nés de la collision d’une comète ? © J. Dubinski
Depuis que les anneaux de Saturne sont mieux connus, grâce notamment à la sonde Cassini, les astronomes multiplient les modèles pour décrire leur formation. Un chercheur de l’université de Toronto s’y essaie cette fois avec, au départ de tout, une collision entre un satellite de Saturne et une comète.
Les anneaux de Saturne font tourner les astronomes en bourrique. Et ce, dès leur découverte, au début du XVIIe siècle : Galilée les voit, mais ne parvient pas à comprendre ce qu’il observe. Un demi-siècle plus tard, Christiaan Huygens se demande s’ils sont d’un seul bloc… On aurait pu croire qu’avec la sonde Cassini, qui entre 2004 et 2017 a passé treize ans autour de Saturne, des réponses auraient enfin vu le jour concernant l’origine de cette structure originale dans le Système solaire.

De fait, notre connaissance des anneaux a progressé. En plongeant vers la planète à la fin de sa mission, la sonde a récupéré à leur sujet une donnée précieuse, jusque-là inconnue : leur masse, équivalant à 0,4 fois celle du satellite Mimas. Par ailleurs, les observations...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Fin de parcours pour les fusées russes Proton

    La Russie va mettre fin à la production de ses lanceurs Proton, conçus dans les années 1960 et qui avaient notamment servi à satelliser les stations Saliout ainsi que les modules de la station Mir ou encore de l’ISS.

  • Découverte d’eau sur l’exoplanète K2-18b… mais pas d'eau liquide

    Pour la première fois, des chercheurs ont détecté de l’eau dans l’atmosphère d’une exoplanète située dans la zone habitable de son étoile. Mais attention, cette eau n’est probablement pas liquide. Et la planète en question, K2-18b, est loin d’être une jumelle de la Terre.

  • Les astronomes traquent la première comète interstellaire

    Alerte ! La première comète venue d’un autre système planétaire pourrait bien avoir été découverte. Dans l’attente de nouvelles nuits d’observation pour en préciser la trajectoire et confirmer qu’elle provient de l’extérieur du Système solaire, l’engouement pour l’objet baptisé provisoirement C/2019 Q4 est total.