Un nouveau scénario pour l’origine des anneaux de Saturne

Les anneaux de Saturne sont-ils nés de la collision d’une comète ? © J. Dubinski
Depuis que les anneaux de Saturne sont mieux connus, grâce notamment à la sonde Cassini, les astronomes multiplient les modèles pour décrire leur formation. Un chercheur de l’université de Toronto s’y essaie cette fois avec, au départ de tout, une collision entre un satellite de Saturne et une comète.
Les anneaux de Saturne font tourner les astronomes en bourrique. Et ce, dès leur découverte, au début du XVIIe siècle : Galilée les voit, mais ne parvient pas à comprendre ce qu’il observe. Un demi-siècle plus tard, Christiaan Huygens se demande s’ils sont d’un seul bloc… On aurait pu croire qu’avec la sonde Cassini, qui entre 2004 et 2017 a passé treize ans autour de Saturne, des réponses auraient enfin vu le jour concernant l’origine de cette structure originale dans le Système solaire.

De fait, notre connaissance des anneaux a progressé. En plongeant vers la planète à la fin de sa mission, la sonde a récupéré à leur sujet une donnée précieuse, jusque-là inconnue : leur masse, équivalant à 0,4 fois celle du satellite Mimas. Par ailleurs, les observations...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Interview : Brian May, la musique et l’astro en stéréo

    Le guitariste du groupe Queen a trois passions : la musique, bien sûr, mais aussi l’astronomie et l’imagerie 3D. Brian May nous a raconté comment il jongle entre les trois.

  • Mu Cephei expulse de la matière par bouffées

    Pour la première fois, des astronomes ont réalisé une carte 3D des phénomènes de perte de masse d’une supergéante rouge. Des images exceptionnelles obtenues grâce au réseau d’antennes de l’observatoire NOEMA (Northern Extended Millimeter Array), implanté dans les Alpes françaises.

  • Sonde Bepi-Colombo : les défis d’un voyage vers Mercure

    Située à “seulement” 58 millions de kilomètres du Soleil, Mercure présente des difficultés particulières pour tout visiteur spatial. Didier Morançais (Airbus) détaille les défis techniques à relever pour amener la sonde Bepi-Colombo aux abords de la première planète.