Un nouveau cratère sur Mars

Un groupe de petits cratères météoritiques est apparu près de Valles Marineris entre 2005 et 2010. Crédit : NASA/JPL/Univ. of Arizona/C&E Photos

Les météorites continuent de tomber sur la planète Mars. Témoin : cette image prise par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) en novembre 2010 et rendue publique le 7 novembre 2012. Elle montre, en bleu, un groupe de petits cratères fraîchement creusés par la chute récente d'un bolide.

Sur une photo de la même zone, prise en août 2005, ces cratères étaient absents. Le fait qu'ils soient ainsi regroupés, indique que l'objet s'est fragmenté en pénétrant à grande vitesse dans l'atmosphère martienne.

Situés sur le plateau d'Ophir, entre les canyons Candor et Coprates (qui font partie de Valles Marineris), ces cratères sont très petits. Le plus grand d'entre eux ne mesure que quelques mètres de diamètre. En revanche, les éjectas (matière projetée alentour par le choc) s'étendent sur plusieurs dizaines de mètres. Sur cette image en fausses couleurs, ils forment une étoile bleue autour des cratères.

D'autres petits impacts avaient déjà été observés dès 2006, après neuf années d'observation de la planète rouge à haute résolution grâce à la sonde Mars Global Surveyor (maintenant hors service).

Philippe Henarejos, le 13 novembre 2012

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Deux astronautes enquêtent sur une fuite

    Le 11 décembre 2018, les cosmonautes Oleg Kononenko et Sergey Prokopyev sont sortis en scaphandre dans l’espace pour inspecter le Soyouz MS-09 amarré à la Station spatiale internationale (ISS). But : observer de l’extérieur une mystérieuse fuite d’air détectée plus tôt sur le vaisseau.

  • Wirtanen, une belle comète à observer

    Ce n’est pas tous les jours qu’une belle comète vient nous rendre visite. Alors, quand l’une d’elles pointe le bout de son nez, les astrophotographes n’hésitent pas à capter la beauté de l’événement c&e...

  • Le paysage martien d’Elysium se dévoile lentement

    Une nouvelle image de la sonde Insight en montre un peu plus du paysage qui l’entoure. Elle révèle que l’engin s’est posé dans l’endroit idéal pour forer et installer son sismomètre.