Un arc-en-ciel sur fond d’aurore

Un arc-en-ciel et une aurore boréale photographiés ensemble depuis l’Ecosse. © G. Petricca
Un photographe italien a réussi une image étonnante en Écosse : un arc-en-ciel est apparu à l’avant-plan d’une aurore boréale pendant la prise de vue.

Le 7 novembre 2017, Giuseppe M. R. Petricca a photographié une aurore boréale depuis l’Écosse. « Ce spectacle restera gravé dans ma mémoire », souligne l’astrophotographe italien. Et pour cause, la photo a été prise entre deux averses, et les nuages balayés par le vent ont laissé place à un arc-en-ciel créé par la lumière de la Lune à l’avant-plan. L’arc secondaire est même visible ! Dans la percée de ciel bleu, on reconnaît la forme caractéristique du Triangle d’été, avec les étoiles Véga à droite, Deneb en haut et Alaïr en bas.

Sur Terre et ailleurs

Les aurores boréales sont à la une du magazine Ciel & Espace de novembre/décembre 2017, en kiosque depuis le 15 novembre.

Nous leur consacrons un dossier complet de 20 pages : vous y apprendrez où les observer sur Terre et quelles sont les meilleures destinations à choisir ; vous comprendrez en détail comment elles se forment et découvrirez les légendes qui leur sont attachées.

Vous apprendrez également que c’est un phénomène moins rare qu’il n’y paraît. En effet, il est observé sur la majorité des planètes du Système solaire, et même des exoplanètes, avec des causes parfois différentes des aurores terrestres !

 

 

 

Egalement au sommaire de ce numéro :

- un reportage à l’observatoire Lowell, temple de télescopes historiques

- shopping : des idées cadeaux astro pour Noël

- une interview exclusive d'Enki Bilal

 

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La sonde Osiris-Rex observe une éjection de particules sur l’astéroïde Bennu

    La Nasa a diffusé cette nuit une image spectaculaire de l’astéroïde Bennu, rejoint par sa sonde Osiris-Rex en décembre 2018. On y voit des particules éjectées du petit corps.

  • Sismographe stellaire

    Le 20 janvier 2019, au Chili, le Télescope d'action rapide pour objets transitoires (TAROT) a été victime d’un séisme. Heureusement, aucun dégât n’a été causé. Reste cette image étonnante.

  • Un œil dans le Sagittaire

    Pour célébrer la première lumière de ses quatre télescopes au complet, l'équipe de l'observatoire Speculoos, au Chili, a pointé la galaxie spirale NGC 6902, dans la constellation du Sagittaire. Speculoos sera consacré à la recherche des planètes extrasolaires autour des étoiles les plus petites et les plus froides du voisinage solaire.