« Ultima Thulé nous montre l’enfance de la comète Chury »

Ultima Thulé, vu à 28000 km de distance. © Nasa/JHUAPL
Le 2 janvier, l’équipe de New Horizons a dévoilé la première image résolue de la surface d’Ultima Thulé. Ce n’est que la face émergée de l’iceberg, car moins de 1% des données à bord de la sonde ont été téléchargées, mais elle met déjà les scientifiques en ébullition.
 « Je vous présente Ultima Thulé » L’effervescence était palpable ce 2 janvier 2019, à l’université Johns Hopkins, dans la banlieue de Washington. Lors de la conférence de presse de 14 h (heure locale), Alan Stern, responsable de la mission New Horizons, prend la parole pour présenter la première image résolue de la surface d’Ultima Thulé produite par la sonde américaine. Cet astéroïde de la Ceinture de Kuiper, situé à 44 fois la distance Terre-Soleil, est l’objet le plus lointain jamais exploré par l’humanité.

De gauche à droite : Alan Stern, Cathy Olkin et Carly Howett, tous trois du Southwest Research Institute. © JL Dauvergne / C&E Avant de dévoiler le cliché tant attendu, Alan Stern a souligné l’exploit technique : « Ce que ce vaisseau et...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Interview : Brian May, la musique et l’astro en stéréo

    Le guitariste du groupe Queen a trois passions : la musique, bien sûr, mais aussi l’astronomie et l’imagerie 3D. Brian May nous a raconté comment il jongle entre les trois.

  • Mu Cephei expulse de la matière par bouffées

    Pour la première fois, des astronomes ont réalisé une carte 3D des phénomènes de perte de masse d’une supergéante rouge. Des images exceptionnelles obtenues grâce au réseau d’antennes de l’observatoire NOEMA (Northern Extended Millimeter Array), implanté dans les Alpes françaises.

  • Sonde Bepi-Colombo : les défis d’un voyage vers Mercure

    Située à “seulement” 58 millions de kilomètres du Soleil, Mercure présente des difficultés particulières pour tout visiteur spatial. Didier Morançais (Airbus) détaille les défis techniques à relever pour amener la sonde Bepi-Colombo aux abords de la première planète.