Tsuchinshan-Atlas pourrait-elle devenir la comète du siècle ?

La comète Mc Naught en janvier 2007 depuis l'observatoire Parnal au Chili. Crédit: ESO/H.H.Heyer
Découverte fin février, cette nouvelle comète possède nombre de caractéristiques pour laisser espérer un beau spectacle dans le ciel en octobre 2024. On vous explique pourquoi elle semble déjà exceptionnelle.
Une grande comète est annoncée ! Il s’agit de C/2023 A3 (Tsuchinshan-Atlas), découverte le 22 février 2023 depuis l’Afrique du Sud par le programme Atlas, puis retrouvée dans des données antérieures obtenues par l’observatoire chinois de Tsuchinshan, le 9 janvier. La nouvelle venue coche de nombreuses cases pour devenir spectaculaire à l’automne 2024… même si la prudence reste de mise, car le comportement d’une comète est à peine mieux prévisible que la météo à 10 jours. À l’examen des données actuelles, il y a en tout cas une chance qu’elle se hisse au rang de grande comète et qu’elle devienne même la plus belle pour l’hémisphère Nord depuis Hale-Bopp en 1997. Aussi belle que McNaught ? Depuis le début du XXIe siècle, il y a déjà eu trois
Une grande comète est annoncée ! Il s’agit de C/2023 A3 (Tsuchinshan-Atlas), découverte le 22 février 2023 depuis l’Afrique du Sud par le programme Atlas, puis retrouvée dans des données antérieures obtenues par l’observatoire chinois de Tsuchinshan, le 9 janvier. La nouvelle venue coche de nombreuses cases pour devenir spectaculaire à l’automne 2024… même si la prudence reste de mise, car le comportement d’une comète est à peine mieux prévisible que la météo à 10 jours. À l’examen des données actuelles, il y a en tout cas une chance qu’elle se hisse au rang de grande comète et qu’elle devienne même la plus belle pour l’hémisphère Nord depuis Hale-Bopp en 1997.

Aussi belle que McNaught ? Depuis le début du XXIe siècle, il y a déjà eu trois
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • L’astéroïde Dimorphos a été déformé par l’impact de la sonde Dart

    En 2022, la mission Dart entrait en collision avec l’astéroïde Dimorphos. Télescopes spatiaux et terrestres ont alors scruté les conséquences de l’impact sous toutes les coutures. Et les premières analyses viennent de tomber : Dimorphos est un agrégat de roche peu résistant. Une bonne nouvelle pour la défense planétaire.

  • Des étoiles mystérieuses se forment en bordure des galaxies

    De jeunes étoiles situées en périphérie des galaxies ont été découvertes en grand nombre grâce à l’observatoire spatial Galex. Leur présence étonne les astronomes, et ce, d’autant plus qu’ils n’étaient pas parvenus jusqu’ici à observer les nébuleuses dans lesquelles elles se sont formées.

  • Grand entretien avec Jean-Marc Bonnet-Bidaud : Les découvertes de demain se feront-elles en Chine ?

    Longtemps ignorée de l’Europe, l’apport technique de la Chine, nourrie de multiples innovations, pointe l’efficacité de ses méthodes et de son approche originale. En partant de l’astronomie, Jean-Marc Bonnet-Bidaud s’est intéressé à la science chinoise ancienne et à la pensée qui a présidé à son émergence.