Trou noir : les secrets d’une image

Le trou noir de la galaxie M87 photographié par l’EHT. © EHT Collaboration
La première photo d’un trou noir, révélée le 10 avril 2019, restera certainement dans les annales de l’astronomie. Un exploit collectif réalisé par 200 astrophysiciens dispersés sur toute la planète, et dont voici les coulisses.
« Elle est très belle, cette première image d’un trou noir. Je l’aurais aimée même si elle avait été très laide, mais elle est très belle. » Heino Falcke se souviendra toute sa vie de l’instant où la photo du trou noir central de la galaxie M 87 s’est dévoilée à son regard. Des silhouettes sombres comme celles-ci, bordées d’un croissant brillant, le professeur de l’université Radboud (Pays-Bas) en avait déjà vu des centaines sur son ordinateur. Mais il s’agissait de simulations. Cette fois-ci, l’image était réelle, obtenue grâce à un consortium de radiotélescopes dispersés sur toute la planète, l’Event Horizon Telescope (EHT), ou Télescope de « l’horizon des événements » (la limite lumineuse d’un trou noir), dont il est le directeur scientifique....
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Alexei Leonov, premier piéton de l’espace, est mort

    Le 18 mars 1965, vêtu de son scaphandre, il avait été le premier humain à sortir de son vaisseau spatial pour flotter librement dans l’espace. Le Russe Alexei Leonov, qui avait aussi participé à la mission Apollo-Soyouz en 1975, est mort à l’âge de 85 ans.

  • Matière noire : donnez votre corps à la science !

    Vous n’avez pas encore été transpercé par une particule de matière noire macroscopique ? Si elle existe, c’est donc qu’elle fait plus de 50 kg ! Tel est le résultat d’une étude très sérieuse qui considère le corps humain comme… un détecteur de matière noire.

  • La sonde Juno sauve sa mission grâce à une manœuvre inédite

    Pour éviter l’ombre de Jupiter, Juno a dû allumer ses moteurs pendant plus de 10 heures afin de changer de trajectoire. Une manœuvre risquée mais réussie qui prolonge la mission autour de la planète géante.