Event Horizon Telescope : la promesse d’une image

L’observatoire radio Alma, au Chili. © ESO
Fin 2016, Ciel & Espace consacrait à un dossier au nouveau projet enthousiasmant des astrophysiciens : photographier un trou noir ! Deux équipes étaient en lice. C’est l’une d’elles, l’Event Horizon Telescope, qui a réussi cette première avec l’image de l’astre étrange tapi au cœur de la galaxie M87. Pour nos abonnés web, nous republions l’article que nous lui consacrions à l’époque.
Pourra-t-on contempler, dès 2017, la silhouette sombre du trou noir central de notre galaxie se découpant sur un croissant de lumière ? Autrement dit, la toute première image de l’une des structures les plus étranges de l’Univers ? C’est la promesse de Shepherd Doeleman et son équipe de l’Event Horizon Telescope (EHT). « Au printemps 2017, nous effectuerons les observations les plus précises et les plus sensibles jamais réalisées de SgrA*. Ce sera notre première chance de voir directement l’horizon d’un trou noir ! » 

Depuis l’observatoire de Haystack (Massachusetts), l’astrophysicien coordonne la mise au point d’un instrument unique, aux dimensions planétaires. L’Event Horizon Telescope (« télescope pour l’horizon des événements ») est un interféromètre...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Une énorme tache sombre photographiée à la surface de Bételgeuse !

    Pour la première fois depuis sa chute de luminosité entamée à l’automne 2019, une équipe d’astronomes a zoomé sur la surface de Bételgeuse. Ils révèlent le portrait le plus récent de cette étoile supergéante rouge qui se meurt.

  • Vénus, Io et Triton dans la ligne de mire de la Nasa

    L’agence spatiale américaine a dévoilé ce 13 février les quatre finalistes de sa prochaine sélection de missions « Discovery » d’exploration du Système solaire. Avec deux propositions de sondes, Vénus a de bonnes chances d’être de nouveau visitée dans les années 2020.

  • La Maison Blanche dévoile son plan budgétaire pour le programme lunaire Artémis

    L’administration Trump a rendu publique sa proposition de budget pour 2021, dans lequel la Nasa voit ses moyens substantiellement augmentés. Pas moins de 35 milliards de dollars viennent soutenir le programme Artémis pour permettre à des astronautes américains de fouler le sol lunaire en 2024.