Tremblements de terre récents sur Mars

La terre a récemment tremblé sur Mars, comme l'attestent des images de Cerberus Fossae, prises par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter. ©Nasa/JPL/Univ. of Arizona/C&E Photos

Tout comme la Terre, Mars est soumise aux séismes. C'est ce que montre une nouvelle étude portant sur des images haute résolution de la planète rouge.

Une équipe internationale a examiné les roches situées dans le fond de Cerberus Fossae, une faille de 1 500 km de long à proximité de l'équateur de Mars. Ces pierres, de 2 à 20 m de diamètre, ont chuté d'environ 500 m depuis le bord de la faille et, ce faisant, ont creusé des sillons dans le sable recouvrant le sol (voir photo ci-dessous).

Un séisme martien ?

D'après l'équipe, c'est un tremblement de terre qui a provoqué la chute de ces pierres. Une conclusion tirée de leur répartition. En effet, leur nombre diminue à mesure que l'on s'éloigne d'un point qui semble être l'épicentre d'un séisme.

Les chercheurs ont noté une répartition similaire des roches autour de l'épicentre du tremblement de terre de L'Aquila, survenu dans le centre de l'Italie en 2009.

L'image ci-dessous a été obtenue par la caméra Hirise de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter. La seconde image est un zoom de la portion encadrée en blanc (©Hirise/Ciel & Espace Photos)

Hirise image/Ciel et Espace


Les sillons creusés par les pierres n'ont pas été érodés par le vent. Ce qui suggère que le séisme qui a fait chuter ces pierres est relativement récent, datant de quelques dizaines de millions d'années.

Il est possible qu'une activité sismique soit encore à l'œuvre sur Mars, provoquée par des mouvements de magma en provenance du volcan Elysium Mons, situé dans l'hémisphère Nord de la planète.

Ce travail, mené par Gerald Roberts, de l'université de Londres, est publié dans le Journal of Geophysical Research Planets, une publication de l'Union américaine de géophysique (AGU).

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • A observer : Callisto joue avec l’ombre de Jupiter le 30 septembre

    C’est une éclipse partielle d’un type extrêmement rare que les amateurs peuvent tenter de suivre le vendredi 30 septembre au matin : le satellite Callisto vient flirter avec l’ombre de Jupiter. Le phénomène est si rare que les logiciels en perdent leur latin ! Pour en avoir le cœur net, nous vous invitons à l’observer.

  • La sonde DART a percuté l’astéroïde Dimorphos

    Les images sont spectaculaires. Et elles ont été diffusées en direct : la sonde américaine DART s’est approchée de sa cible à 23000 km/h en prenant des photos de plus en plus rapprochées. Jusqu’à l’impact, provoqué pour mesurer la déviation qu’il est possible d’induire sur un astéroïde.

  • Philippe Baptiste, président du Cnes : « Il faut réguler les activités sur la Lune »

    S’accorder sur l’exploration de la Lune, collaborer avec d’autres agences spatiales que sont les États-Unis ou la Chine, mais aussi développer des programmes qui nous sont propres : le président du Cnes détaille la voie de l’agence spatiale française.