Test : l’Acuter N50/200 Newtony 50 Discovery, un télescope à 40 euros

Avec son tube en plastique vert pétant, le petit télescope Newton Acuter Newtony 50 Discovery a des airs de jouet. Son ambition est néanmoins l’observation. Nous sommes allés le vérifier.
Première approche : un télescope pédagogique qui s’ouvre La rédaction de Ciel & espace est souvent sollicitée pour donner des conseils d’achat aux débutants, et dans ce domaine, les budgets sont souvent contraints. Si bien qu’en dessous de 150 €, nous recommandons en général d’opter pour des jumelles plutôt qu’un télescope (bien choisir ses jumelles en BD, c'est ici). L’Acuter N50/200 Newtony 50 Discovery vient bousculer allégrement cette règle : il est bien moins cher qu’une paire de jumelles digne de ce nom. À 40 €, la prise de risque de se tromper reste assez faible. Mais surtout, ce petit télescope est plus qu’un jouet posé sur un trépied de table. Sur le côté, une large trappe permet de voir les deux miroirs. C’est donc en soi un objet
Première approche : un télescope pédagogique qui s’ouvre La rédaction de Ciel & espace est souvent sollicitée pour donner des conseils d’achat aux débutants, et dans ce domaine, les budgets sont souvent contraints. Si bien qu’en dessous de 150 €, nous recommandons en général d’opter pour des jumelles plutôt qu’un télescope (bien choisir ses jumelles en BD, c'est ici). L’Acuter N50/200 Newtony 50 Discovery vient bousculer allégrement cette règle : il est bien moins cher qu’une paire de jumelles digne de ce nom. À 40 €, la prise de risque de se tromper reste assez faible.

Mais surtout, ce petit télescope est plus qu’un jouet posé sur un trépied de table. Sur le côté, une large trappe permet de voir les deux miroirs. C’est donc en soi un objet...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • A observer : Callisto joue avec l’ombre de Jupiter le 30 septembre

    C’est une éclipse partielle d’un type extrêmement rare que les amateurs peuvent tenter de suivre le vendredi 30 septembre au matin : le satellite Callisto vient flirter avec l’ombre de Jupiter. Le phénomène est si rare que les logiciels en perdent leur latin ! Pour en avoir le cœur net, nous vous invitons à l’observer.

  • La sonde DART a percuté l’astéroïde Dimorphos

    Les images sont spectaculaires. Et elles ont été diffusées en direct : la sonde américaine DART s’est approchée de sa cible à 23000 km/h en prenant des photos de plus en plus rapprochées. Jusqu’à l’impact, provoqué pour mesurer la déviation qu’il est possible d’induire sur un astéroïde.

  • Philippe Baptiste, président du Cnes : « Il faut réguler les activités sur la Lune »

    S’accorder sur l’exploration de la Lune, collaborer avec d’autres agences spatiales que sont les États-Unis ou la Chine, mais aussi développer des programmes qui nous sont propres : le président du Cnes détaille la voie de l’agence spatiale française.