Starshade, un masque spatial pour révéler les planètes autour de leur étoile

Thibault Flinois, devant une maquette du Starshade. © Nasa/JPL/Caltech
La Nasa planche sur Starshade, un occulteur géant qui travaillera en duo avec un télescope spatial pour obtenir des images d’exoplanètes, le tout à 1,5 million de kilomètres de la Terre. Ce projet futuriste vient de franchir une nouvelle étape. Explications du Français Thibault Flinois, depuis le JPL.
Ingénieur Contrôle et guidage au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la Nasa, en Californie, Thibault Flinois travaille sur la technologie Starshade. La conception de cet occulteur stellaire réserve plusieurs défis ! Notamment, l’engin doit suivre une orbite ultraprécise. Pour masquer l’éclat d’une étoile afin d’étudier ses planètes, il sera placé plusieurs dizaines de milliers de kilomètres à l’avant-plan d’un télescope spatial et devra rester aligné avec lui au mètre près. Le chercheur du JPL et ses collègues viennent de montrer que c’était possible. Un pas important.

Ciel & espace : Quel est l’objectif de l’occulteur stellaire Starshade ?

Thibault Flinois : Il représente un atout majeur pour l’étude des planètes extrasolaires. L’un des obstacles
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Espace et gastronomie : la bonne recette pour nourrir les astronautes

    L’alimentation spatiale est passée du tube d'aliments aux plats de fête concoctés par des chefs étoilés. Primordiale pour la santé physique et psychologique des équipages, la nourriture devra à l'avenir être en partie produite à bord par les astronautes partis pour de longues missions. Après la cuisine de l'espace, la cuisine dans l'espace ?

  • Eclipse partielle de Lune le 16 juillet !

    Lorsque la Pleine Lune émerge de l’horizon est, ce 16 juillet 2019, elle ne reste pas longtemps ronde pour les observateurs de la France métropolitaine. Rapidement, elle entre dans l’ombre de la Terre pour une belle éclipse partielle observable pendant toute la première partie de nuit !

  • Pourquoi les fusées attirent la foudre quand elles décollent

    À presque 50 ans d’écart, deux fusées ont été frappées par la foudre au décollage. Cette mésaventure, survenue le 27 mai 2019 à une Soyouz russe, s’est terminée sans conséquence. Tout comme Apollo 12, le 14 novembre 1969. Pourtant, cela n’est pas sans danger.