Spirit définitivement immobile

C'est ici, entre un plateau et une butte de terre, que Spirit termine son périple martien. L'image a été prise depuis l'orbite par la sonde MRO. Crédit : Nasa/JPL/Université d'Arizona

Sur Mars, le robot américain Spirit restera pour toujours ensablé au pied des collines Columbia. La Nasa a en effet renoncé à poursuivre les manoeuvres destinées à extraire l'engin du piège de sable dans lequel il s'est enfoncé au mois de mai 2009. Après 7730 m parcourus depuis son arrivée sur la planète rouge, en janvier 2004, Spirit tentait de rejoindre une petite butte rocheuse intéressante pour les géologues quand ses roues se sont enfoncées dans un sol sablonneux particulièrement meuble. Il progressait alors en en marche arrière et en légère montée. Les techniciens du Jet Propulsion Laboratory (JPL), à Pasadena, en Californie ont alors tenté de lui faire rebrousser chemin. Mais avec une roue avant droite bloquée (que l'engin traînait depuis des mois), la manoeuvre s'est révélée difficile. Malgré l'expérience acquise lors du désensablement réussi de son jumeau Opportunity (en 2005) et de nombreux tests effectués sur Terre à l'aide d'une réplique grandeur nature du rover dans un bac à sable, toutes les tentatives pour sortir Spirit de son piège ont échoué. Dernièrement, le robot n'avait réussi à progresser que de 3,5 cm mais dans la direction opposée à celle qui était voulue.

Mais, l'histoire ne s'arrête pas là pour Spirit. La Nasa compte continuer à l'utiliser comme une station fixe. Son bras mécanique pourra toujours étudier les roches qui se trouvent à sa portée. Toutefois, pour que cette mission puisse durer encore de nombreux mois, il est nécessaire d'orienter correctement l'engin et ses panneaux solaire pour qu'il capte un maximum d'énergie. Sans cela, Spirit ne devrait pas survivre à l'hiver austral martien. Dans les jours qui viennent, la manoeuvre consistera pour les ingénieurs du JPL à rehausser la roue arrière. L'aventure continue donc puisqu'il faut sauver une nouvelle fois Spirit !

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Un challenger s’oppose à la planète 9

    L’hypothèse d’une neuvième planète est née de l’observation au-delà de Neptune de petits astres à l’orbite incongrue. Mais deux scientifiques de l’université du Colorado proposent un nouveau modèle permettant d’expliquer ces trajectoires. Et la planète 9 n’en fait pas partie.

  • Création d’une deuxième réserve de ciel étoilé en France

    Le parc National des Cévennes vient d’officialiser le 13 août la création d’une réserve de ciel étoilé. C’est la 13ème au niveau mondial et la 2ème en France après la création de celle du Pic du Midi en 2013.

  • Ce week-end (et lundi), observez les Perséides !

    Comme tous les ans à la mi-août, la Terre croise les poussières de la comète Swift-Tuttle. Il se forme alors la célèbre pluie d’étoile filante des Perséides qui atteindra son pic d’activité entre le 12 et 13 août 2018.