SpaceX teste 14 réacteurs en même temps

Le prototype du premier étage de la future fusée Starship durant un test, lundi 14 novembre 2022. © Anthony Gomez/Rocket Ranch
L’entreprise privée a conduit lundi 14 novembre le test d’un prototype de sa future fusée Starship.

Le 14 novembre 2022, les habitants de Boca Chica Village, au Texas, étaient invités à se tenir loin de leurs fenêtres. Ce lundi, SpaceX a conduit un test statique d’un prototype du SuperHeavy, le premier étage de sa future fusée lourde Starship. Quatorze moteurs Raptor sur les trente-trois que comptera le booster ont été allumés, dégageant d’immenses panaches et provoquant de multiples projections. Selon le patron de SpaceX Elon Musk, « le test s’est bien passé », et les infrastructures ne semblent pas avoir subi de dommages importants.

Premier test en vol annoncé pour décembre 2022

Les équipes au sol installent maintenant des protections additionnelles sur le pas de tir pour un test complet des trente-trois moteurs. Si ce dernier se déroule correctement, le prototype du second étage Starship devrait être remonté sur le booster en vue d’un premier vol, prévu pour l’instant en décembre 2022.

La fusée Starship, priorité principale de SpaceX d’après les dires de son patron, est conçue pour emporter une charge utile d’une centaine de tonnes en orbite basse. Elle a été sélectionnée par la Nasa pour jouer le rôle d’atterrisseur lunaire dans le cadre du programme Artemis.

 

Suivez le décollage d’Artemis 1 mercredi 16 novembre en direct de cap Kennedy

avec Ciel & Espace sur YouTube, Facebook et Twitch

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous