La Nasa choisit Space X pour la Lune : pourquoi la décision est surprenante

Crédit : Space X
C’est finalement la société privée Space X qui sera chargée de fournir à la Nasa le vaisseau capable d’acheminer ses astronautes jusqu’à la surface de la Lune. Un choix qui laisse cependant plusieurs questions en suspens.
Le prochain vaisseau à se poser sur la Lune avec des astronautes à bord ressemblera-t-il à la fusée de Tintin ? C’est ce que laisse penser l’annonce surprise faite par la Nasa le 16 avril 2021 : en guise de module lunaire (ou Human Landing System, HLS) de son programme Artemis, l’agence américaine a tout simplement choisi le projet Starship, actuellement en cours de développement au Texas par la société privée Space X. Or, le Starship, c’est un engin de 50 m de long pour 9 m de diamètre, avec une silhouette de fusée, capable de se poser et de décoller en position verticale. Autrement dit, il s’agit d’un vaisseau diablement plus imposant que ceux proposés par les concurrents de Space X, à savoir le Blue Moon de la National Team menée par Blue Origin et l’ALPACA
Le prochain vaisseau à se poser sur la Lune avec des astronautes à bord ressemblera-t-il à la fusée de Tintin ? C’est ce que laisse penser l’annonce surprise faite par la Nasa le 16 avril 2021 : en guise de module lunaire (ou Human Landing System, HLS) de son programme Artemis, l’agence américaine a tout simplement choisi le projet Starship, actuellement en cours de développement au Texas par la société privée Space X. Or, le Starship, c’est un engin de 50 m de long pour 9 m de diamètre, avec une silhouette de fusée, capable de se poser et de décoller en position verticale.

Autrement dit, il s’agit d’un vaisseau diablement plus imposant que ceux proposés par les concurrents de Space X, à savoir le Blue Moon de la National Team menée par Blue Origin et l’ALPACA...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La liste des 722 villes et villages étoilés de France devrait bientôt s’allonger

    L’ANPCEN, association qui milite pour la protection du ciel nocturne, a lancé en juin l’édition 2024 de son concours « villes et villages étoilés ». 722 communes ont déjà obtenu ce label par le passé. Nous en publions la liste intégrale, retrouvez-les sur notre carte !

  • Destruction en vol d’une Falcon 9 de SpaceX : quelles conséquences ?

    Dans la nuit du 11 au 12 juillet, le deuxième étage de la fusée Falcon 9 s’est endommagé juste avant la mise sur orbite de ses satellites. Ce premier échec depuis 2016 n’est pas sans répercussion sur un calendrier chargé de lancements, parmi lesquels des vols habités prévus dès cet été.

  • To the Moon, le film qui ne choisit pas

    L’État américain aurait imposé à la Nasa de tourner en studio les premiers pas sur la Lune de Neil Armstrong, pour que la victoire par l’image sur les Russes soit totale. Tel est le propos de « To the Moon », qui sort dans les cinémas en France le 10 juillet ; un film présenté comme une comédie, mais qui oscille entre plusieurs genres sans jamais choisir.