Radiotélescope d’Arecibo : la bataille de la reconstruction a commencé

L’antenne d’Arecibo après son effondrement en décembre 2020. © Juan R. Costa/NotiCel
Depuis l’effondrement du radiotélescope d’Arecibo en 2020, nombre de scientifiques plaident pour la reconstruction d’un instrument géant sur l’ile de Porto Rico. De nouveaux projets ont déjà été proposés. Mais pour qu’ils naissent, il faut pouvoir les financer.
« El Radar se cayó. » Comprenez : « Le radar s’est effondré. » Le 1er décembre 2020, la phrase était sur toutes les lèvres des habitants de Porto Rico. Juste après le lever du soleil, par une météo pourtant clémente, un vacarme a retenti en provenance du radiotélescope géant d’Arecibo, baptisé El Radar sur l’ile. Depuis le passage de l’ouragan Maria en 2017, en plus d’une série de séismes ultérieurs, le dôme grégorien, sorte de boule blanche collectrice d’ondes accrochée à la plateforme à 140 m de haut, pendait telle une épée de Damoclès au-dessus du réflecteur en contrebas. Les câbles ont finalement cédé, provoquant la chute de 900 tonnes de matériel venant ravager près d’un tiers de l’antenne de 300 m de diamètre. Un scénario à
« El Radar se cayó. » Comprenez : « Le radar s’est effondré. » Le 1er décembre 2020, la phrase était sur toutes les lèvres des habitants de Porto Rico. Juste après le lever du soleil, par une météo pourtant clémente, un vacarme a retenti en provenance du radiotélescope géant d’Arecibo, baptisé El Radar sur l’ile. Depuis le passage de l’ouragan Maria en 2017, en plus d’une série de séismes ultérieurs, le dôme grégorien, sorte de boule blanche collectrice d’ondes accrochée à la plateforme à 140 m de haut, pendait telle une épée de Damoclès au-dessus du réflecteur en contrebas. Les câbles ont finalement cédé, provoquant la chute de 900 tonnes de matériel venant ravager près d’un tiers de l’antenne de 300 m de diamètre. Un scénario à...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Exploration spatiale : que fait l’Europe ?

    A quelques semaines d’une réunion cruciale pour le futur de l’exploration spatiale en Europe, Ciel & Espace publie un hors-série exceptionnel. Présence sur la Lune, accès indépendant à l’espace, exploration robotique de Mars. Nous y faisons le tour des enjeux actuels.

  • Bill Nelson, de la Nasa : « Nous sommes dans une course à la Lune contre les Chinois »

    Participation de l’Europe au programme lunaire Artemis, rapports avec la Russie, concurrence de la Chine : l’administrateur de la Nasa détaille pour Ciel & espace les nouveaux enjeux de l’agence spatiale américaine. Une interview réalisée lors de sa venue à Paris.

  • Anneaux de Saturne : sont-ils nés d’une ancienne lune ?

    Selon des astronomes américains, un satellite aujourd’hui disparu est à l’origine de la formation des anneaux de la planète géante, ainsi que de l’inclinaison de son axe de rotation. Un scénario reposant sur la thèse d’anneaux jeunes, loin de faire l’unanimité.