Quand Andromède percutera la Voie lactée

La collision d'Andromède avec la Voie lactée, vue depuis notre planète, dans plusieurs milliards d'années. ©NASA; ESA; Z. Levay and R. van der Marel, STScI; T. Hallas; and A. Mellinger

Dans quatre milliards d'années, la galaxie d'Andromède entrera en collision avec notre propre galaxie, la Voie lactée. Des chercheurs ont précisé l'inévitable scénario.

On le sait depuis que l’astronome Edwin Hubble a mesuré la vitesse des galaxies, dans les années 1920: la galaxie d'Andromède (M31), notre voisine, fonce vers la Voie lactée à 430 000 km/h.

Mais, jusqu'à présent, on ne savait pas quelles seraient les conséquences exactes de ce rapprochement: les protagonistes allaient-elles se percuter de plein fouet ou bien se contenter de se frôler ?

Une dérive infime
Leur destin dépend de la vitesse tangentielle de M31, c'est-à-dire sa vitesse sur le ciel. C'est précisément ce mouvement qu'a déterminé l'équipe de Roeland Van der Marel, du Space Telescope Science Institute (STScI), grâce au télescope spatial Hubble.

Les chercheurs ont photographié trois portions différentes de M31, en 2003, puis en 2010. Ils ont ensuite comparé les clichés afin de détecter l'infime déplacement des étoiles sur le fond de ciel. "C'est un exploit technique: il s'agit de détecter un décalage d'un millième de pixel sur les clichés", estime Rodrigo Ibata, de l'observatoire de Strasbourg.

Choc dans 4 milliards d'années
Ce travail, couplé à des simulations numériques, a permis d'affiner le scénario de la catastrophe : les deux galaxies se percuteront très probablement de plein fouet, dans 4 milliards d'années. Au bout de deux milliards d'années, elles fusionneront pour former une galaxie elliptique, comme le montre la vidéo ci-dessous:

M33, la galaxie du Triangle, pourrait alors entrer en scène et percuter la galaxie nouvellement formée, que certains astronomes surnomment déjà "Milkomeda" (fusion de Milky way et Andromeda, respectivement la Voie lactée et Andromède en anglais).

Le Soleil repoussé en périphérie
Aucun risque que les milliards d'étoiles contenues dans ces galaxies ne fusionnent entre elles lors du choc: des années-lumière les séparent. Elles devraient en revanche être éjectées sur de nouvelles trajectoires. Les simulations de l'équipe montrent ainsi que le Soleil sera propulsé encore plus loin du centre galactique qu'il ne l'est aujourd'hui.

Vue depuis notre planète, le spectacle de la collision sera grandiose. Au fil des centaines de millions d'années, Andromède apparaîtra de plus en plus grosse sur le ciel, avant de faire corps avec la Voie lactée, en un flamboyant maëlstrom (voir série de photos ci-dessous):

(Credit: NASA; ESA; Z. Levay and R. van der Marel, STScI; T. Hallas, and A. Mellinger)

Légendes, de gauche à droite, du haut vers le bas:
1: aujourd'hui, la galaxie d'Andromède apparaît comme une petite tache ovale sur le ciel.
2: dans deux milliards d'années, M31 aura nettement grandi.
3: dans 3,75 milliards d'années, elle s'étendra sur tout le ciel.
4: dans 3,85 milliards d'années: la collision provoque des naissances d'étoiles en série.
5: dans 3,9 milliards d'années, la flambée stellaire se poursuit.
6: dans 4 milliards d'années, la Voie lactée et M31, liées par la gravitation, sont totalement déformées.
7: dans 5,1 milliards d'années, les cœurs des galaxies apparaissent comme deux lobes lumineux.
8: dans 7 milliards d'années, les deux galaxies se fondent en une seule, elliptique, dont le centre ultralumineux domine la nuit.
©NASA; ESA; Z. Levay and R. van der Marel, STScI; T. Hallas, and A. Mellinger

À grande échelle, l'Univers est en expansion: les amas de galaxies s'éloignent les uns des autres. Mais à petite échelle, au sein des amas de galaxies, la gravité prend le dessus sur l'expansion. Voilà pourquoi la galaxie d'Andromède, la Voie lactée et M33 foncent les unes sur les autres.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • La grande lunette de Meudon retrouve ses lentilles

    Journée unique à l'observatoire de Meudon, ce 29 novembre 2023 : les lentilles frontales de la grande lunette ont retrouvé leur place au bout du tube optique. Elles étaient démontées et stockées depuis près de 20 ans. Au terme d'une manipulation spectaculaire au moyen d'une grue, et d'infinies précautions, astronomes et ingénieurs de l'observatoire de Paris ont réussi à les remettre sur le vénérable instrument, qui demeure la troisième lunette au monde par son diamètre. Récit exclusif en images.

  • Découvrez tous vos prochains rendez-vous astro dans « Le ciel en 2024 »

    Le nouveau hors-série de « Ciel & espace » vient de paraître. Avec « Le ciel en 2024 », retrouvez conseils d’observation, cartes, ainsi que tous les lieux où découvrir l’astronomie.

  • Le premier étage d’Ariane 6 s’allume pendant toute la durée prévue d’un vol

    Le moteur Vulcain de la nouvelle fusée de l’ESA s’est allumé pendant près de huit minutes, soit autant que lors des futurs vols d’Ariane 6. Cet essai réussi place le lanceur lourd sur la voie de son premier tir, espéré en 2024.