Observez l’éclipse de la super-Lune

Eclispe totale de Lune du 3 mars 2007. © J.-L.Dauvergne.


Le 28 septembre 2015, dans la nuit de dimanche à lundi, la Lune s'éclipse alors qu'elle est au plus près de la Terre.


La super-Lune s'éclipse

Les super-Lunes ont lieu lorsque notre satellite est simultanément au plus près de la Terre et dans la direction opposée au Soleil, donc à la Pleine Lune. Si l'alignement entre ces trois astres est parfait, la Pleine Lune passe dans l'ombre de la Terre, et l'on a alors une éclipse totale de Lune.

Le fait que l'éclipse ait lieu au moment de la super-Lune n'est pas anodin car l'orbite de notre satellite est sensiblement elliptique, si bien que sa taille apparente varie de 14% entre son apogée et son périgée.
La dernière éclipse de super-Lune a eu lieu en 1982, et la prochaine est annoncée pour 2033, comme le montre la vidéo ci-dessous.

Beau temps annoncé pour le 28

Une éclipse totale de Lune en elle-même est peu fréquente. Il faudra attendre le 27 juillet 2018 pour en observer une de nouveau depuis l'Europe, et rien ne dit qu'il fera beau ce jour-là. En revanche, les prévisions météo pour le 28 septembre 2015 sont bonnes sur toute la France. Seul le brouillard automnal risque de menacer l'observation par endroits.

Nous vous recommandons donc fortement de profiter de ce spectacle si rare. Si vous souhaitez ménager votre temps de sommeil, fixez-vous pour objectif de suivre la seconde partie du phénomène, à partir du milieu de la totalité, dès 4h51, heure légale (2 h 51 TU).


Une Lune rouge pendant plus de 2 heures

La Lune entre dans l'ombre de la Terre à 3h07, heure légale. Elle est totalement éclipsée de 4h11 à 5h23. Elle sera alors drapée d'une teinte rouge brique. Elle perçoit en effet quelques rayons du Soleil diffusés par l'atmosphère terrestre. La sortie complète de l'ombre a lieu à 6h27, alors que point l'aube et que la Lune n'est plus qu'à une dizaine de degrés de hauteur.

Choisissez un site d'observation sans pollution lumineuse pour profiter du retour de la Voie lactée dans le ciel pendant la totalité, comme le montre la vidéo ci-dessous réalisée au Tadjikistan en 2011 (©JL Dauvergne).

Des lieux pour observer

Nous invitons les Parisiens à venir observer avec l'Association française d'astronomie (AFA) depuis le parc Montsouris, à partir de 3h30. Une cinquantaine d'autres sites accueille le public en France à cette occasion. Découvrez ces rendez-vous "spécial éclipse" sur le site de l’AFA.


Retrouvez tous nos conseils pour observer et photographier l'éclipse de Lune dans le n°543 de Ciel & Espace actuellement en kiosque.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Interview : Brian May, la musique et l’astro en stéréo

    Le guitariste du groupe Queen a trois passions : la musique, bien sûr, mais aussi l’astronomie et l’imagerie 3D. Brian May nous a raconté comment il jongle entre les trois.

  • Mu Cephei expulse de la matière par bouffées

    Pour la première fois, des astronomes ont réalisé une carte 3D des phénomènes de perte de masse d’une supergéante rouge. Des images exceptionnelles obtenues grâce au réseau d’antennes de l’observatoire NOEMA (Northern Extended Millimeter Array), implanté dans les Alpes françaises.

  • Sonde Bepi-Colombo : les défis d’un voyage vers Mercure

    Située à “seulement” 58 millions de kilomètres du Soleil, Mercure présente des difficultés particulières pour tout visiteur spatial. Didier Morançais (Airbus) détaille les défis techniques à relever pour amener la sonde Bepi-Colombo aux abords de la première planète.