Nouveau retard pour le JWST

Vue d’artiste du futur télescope spatial James Webb (JWST). © Nasa
Le James Webb Space Telescope (JWST) va-t-il quitter la Terre un jour ? Le 28 février 2018, la Nasa annonce un nouveau retard de lancement de son ambitieux télescope spatial.

D’abord prévu pour octobre 2018, puis pour le printemps 2019, on sait désormais que le JWST ne s’envolera pas avant juin 2019.

Le projet, qui a déjà connu des turbulences, est dans une phase critique : celle de l’assemblage et du test du bouclier thermique. Selon le rapport, les essais ont pris du retard car des anomalies sont apparues sur la membrane du bouclier lors de déploiement. En plus de cette étape très délicate, des problèmes sur les propulseurs ont encore retardé le planning.

Le rapport de l’organisme d’audit (GAO) indique qu’au délai fixé à juin 2019, s’ajoute une réserve d’un mois et demi pour effectuer les derniers réglages sur le JWST. Avec tous ces imprévus, le budget de 8 milliards de dollars voté par le congrès américain pourrait être dépassé et rendre l’aventure du JWST encore plus incertaine.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Ce qu'il faut observer dans le ciel en août

    Deux comètes à voir en début de mois, Mars toujours aussi brillante, les étoiles filantes Perséides, Mercure et bien sûr les Nuits des étoiles sont au sommaire de cette émission. Comme chaque mois, profitez des conseils et des coups de coeur de nos deux chroniqueurs Bernard Nomblot et Jean-Luc Dauvergne !

  • La canicule vue du ciel

    La vague de chaleur et la sécheresse qui touchent actuellement l'Europe impactent sévèrement la végétation, comme le révèlent ces images du satellite de l'ESA Sentinel-3.

  • Un entretien exclusif avec l'astrophysicien Trinh Xuan Thuan

    À quelques jours de la remise du Prix Ciel & Espace du livre d'astronomie à Trinh Xuan Thuan, pendant le festival de Fleurance (Gers), nous rediffusons l'entretien qu'il nous avait accordé à l'occasion de la parution de son précédent ouvrage, « La plénitude du vide ». Près d'une heure en tête à tête avec le célèbre astrophysicien.