Report du lancement du JWST au printemps 2019

Le miroir de 6,5 m du JWST est protégé par un pare-soleil grand comme un terrain de tennis. Crédit : Nasa
La Nasa annonce que le lancement de son futur télescope spatial n'aura pas lieu comme prévu en octobre 2018, mais entre mars et juin 2019.

Le James Webb Space Telescope (JWST) ne s'envolera pas dans la coiffe d'Ariane 5 au mois d'octobre 2018, mais cinq mois plus tard au mieux. La décision vient d'être annoncée par la Nasa.

Contrairement aux inquiétudes exprimées au mois d'août, ce n'est pas le calendrier chargé d'Ariane 5 qui oblige à ce report (Ariane doit lancer la sonde Bepi-Colombo, à destination de Mercure, en octobre 2018).

Cette décision est consécutive au retard pris dans les tests de la plateforme et du pare-soleil du JWST, menés par l'industriel américain Northrop Grumman. L'intégration de la centaine de pièces du dispositif qui servira à déployer le pare-soleil, en particulier, est plus long que prévu.

Les tests du télescope lui-même et de ses instruments, racontés dans un article de notre numéro de septembre/octobre 2017, se déroulent dans les temps.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Hayabusa 2 interrompt son essai d’approche de l’astéroïde Ryugu

    La sonde japonaise Hayabusa 2 a entrepris le 12 septembre 2018 une répétition générale de descente vers l’astéroïde Ryugu. Celle-ci a dû être arrêtée avant son terme.

  • Podcast : Les spectacles célestes de la rentrée

    En ce mois de septembre, la Lune s'approche des Pléiades, puis rend successivement visite à Vénus, Jupiter, Saturne et Mars. Bernard Nomblot nous fait visiter le cratère Hipparque et Jean-Luc Dauvergne nous révèle les trésors cachés du Verseau. Découvrez aussi leurs coups de coeur !

  • Une fuite d’air à bord de l’ISS

    De l’air s’échappe de l’ISS depuis la nuit du 29 août 2018, entraînant une lente dépressurisation de l’habitacle. Heureusement, l’équipage n’est pas en danger et a localisé la fuite.