NGC 4631 : la galaxie de la Baleine !

Une baleine donnant naissance à de nombreuses étoiles. Crédit : R. Jay Gabany

Certains pensent à un gros mammifère marin, en apercevant la galaxie NGC 4631. Regardez bien : la tête pleine de tubercules à gauche, et la nageoire caudale à droite de l'image.
Le souffle qui semble sortir de l'évent de l'animal est en fait une toute petite galaxie dont la masse agit sur la région centrale de la galaxie spirale : les vastes nuages de gaz et de poussière sont comprimés et s'effondrent sur eux-mêmes pour donner naissance à de nouvelles étoiles. Ces jeunes soleils libèrent un rayonnement qui crée une bulle de lumières autour de la galaxie, l'enveloppant comme une coquille. On peut imaginer que si la petite galaxie s'éloigne de la « baleine » les naissances cesseront.

Située à environ 25 millions d'années-lumière de la Voie Lactée, NGC 4631 se trouve dans la constellation du Chien de chasse, tout près de la célèbre Grande Ourse. Cette galaxie spirale de 140 000 années-lumière de diamètre est ici vue en perspective, par la tranche. Vous pouvez zoomer dans cette galaxie grâce à des images du télescope Hubble.

Ce cliché a été pris par le photographe Jay Gabany, en 24 heures de poses étalées sur plusieurs nuits tout au long du mois de février 2011. C'est depuis un observatoire situé à environ 1200 m d'altitude dans les montagnes Sierra-Nevada en Californie (Etats-Unis) que l'astronome s'est affairé avec un télescope Ritchey-Chretien de 50 cm de diamètre et une optique astronomique Apogee Alta de 16 megapixels.

Aurélie Bordenave, le 8 avril 2011

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le retour de la Grande Tache sombre de Neptune

    Cela faisait 30 ans que les astronomes attendaient le retour d’une Grande Tache sombre sur Neptune. Fin 2018, le télescope spatial Hubble a été le témoin de la réapparition de cette structure nuageuse sur la planète lointaine.

  • Le sismomètre d’Insight est prêt à sonder Mars

    Installé sur le sol de la planète rouge depuis le 19 décembre 2018, le sismomètre français de la mission Insight a reçu sa couverture thermique, prélude à ses premières mesures scientifiques.

  • En perdant son gaz, une galaxie commence son agonie

    La galaxie D100 est en train de perdre la matière qui aurait dû lui permettre de se régénérer en étoiles. Les télescopes Hubble et Subaru se sont unis pour mettre en évidence le phénomène.