Neptune à portée de télescope

Neptune vue par la sonde Voyager en 1988. Crédit : NASA / JPL/Ciel et Espace Photos

La plus lointaine planète du Système solaire passe à l'opposition le 20 août, ce qui constitue le cœur de la période la plus favorable pour l'observer.

Neptune est actuellement au plus près de la Terre et se montre en milieu de nuit vers le sud, dans la constellation du Verseau.

Une planète en apparence minuscule

Pour l'observer, un instrument d'astronomie est nécessaire. Neptune a beau mesurer 49500km de diamètre (soit 3,8 fois celui de la Terre), elle croise à 4,5 milliards de km. Elle apparaît donc comme un point minuscule de 2,3'' de large, c'est-à-dire 800 fois moins que la Pleine Lune, et 20 fois moins que Jupiter.

Observer Neptune au télescope

Une petite lunette permet de voir Neptune comme un point. Pour deviner son diamètre apparent, il est conseillé d'utiliser un télescope d'au moins 200mm avec un grossissement minimum de 200 fois. Si le ciel est suffisamment stable, il ne faut pas hésiter à pousser à 300, voire 400x. On découvre alors à l'oculaire un minuscule disque bleu sur le noir du fond de ciel.

Les astuces pour trouver Neptune

Pour localiser Neptune, invisible à l'œil nu, un télescope doté d'un système de pointage automatique est un atout.

Trouver la planète sans système de pointage automatique est plus difficile. Mais actuellement, la présence de l'étoile Iota Aquarii, située à environ 2° de Neptune, vous facilitera la tâche. Vous devez disposer d'une bonne carte du ciel montrant la position de la planète à la date à laquelle vous observez. Vous en trouverez une en page 66 du numéro d'août de Ciel et Espace.

Vous pouvez aussi utiliser le logiciel de planétarium gratuit Stellarium.

Une fois l'instrument pointé dans la bonne direction, vous devrez examiner attentivement le champ pointé à faible grossissement (50 à 80x), afin de centrer Neptune avant de grossir d'avantage. À 80x, elle apparaît presque ponctuelle, mais le fait qu'elle présente une faible taille apparente induit qu'elle scintille moins que les étoiles. Vous pouvez également vous servir de sa couleur bleutée pour la distinguer des étoiles avoisinantes.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Une énorme tache sombre photographiée à la surface de Bételgeuse !

    Pour la première fois depuis sa chute de luminosité entamée à l’automne 2019, une équipe d’astronomes a zoomé sur la surface de Bételgeuse. Ils révèlent le portrait le plus récent de cette étoile supergéante rouge qui se meurt.

  • Vénus, Io et Triton dans la ligne de mire de la Nasa

    L’agence spatiale américaine a dévoilé ce 13 février les quatre finalistes de sa prochaine sélection de missions « Discovery » d’exploration du Système solaire. Avec deux propositions de sondes, Vénus a de bonnes chances d’être de nouveau visitée dans les années 2020.

  • La Maison Blanche dévoile son plan budgétaire pour le programme lunaire Artémis

    L’administration Trump a rendu publique sa proposition de budget pour 2021, dans lequel la Nasa voit ses moyens substantiellement augmentés. Pas moins de 35 milliards de dollars viennent soutenir le programme Artémis pour permettre à des astronautes américains de fouler le sol lunaire en 2024.