Michael Collins, astronaute d'Apollo 11, est mort

Crédit : Nasa
Il était le troisième homme de la mission historique au cours de laquelle pour la première fois deux hommes ont marché sur la Lune. Michael Collins vient de s'éteindre à l'âge de 90 ans.

Au moment où Neil Armtrong a posé le pied sur la Lune, le 21 juillet 1969, Michael Collins était le seul humain à n'avoir aucune chance d’assister à l’événement. Seul à bord de la capsule Apollo, au-dessus de la face cachée de la Lune, sans aucune liaison radio, et bien qu'il fût le plus près d’Armstrong et d’Aldrin à cet instant, il ne savait rien de ce qui se passait. Ce n’est qu'au moment où ses deux équipiers planteront le drapeau américain sur le sol lunaire, qu'il reprendra contact. Malgré cela, il déclarera ensuite qu'il n'avait pas vraiment ressenti de frustration. Il se considérait comme chanceux de faire partie de cette mission historique.

Michael Collins s'est éteint le 28 avril 2021, à l'âge de 90 ans, après avoir lutté contre un cancer. Sa famille l'a fait savoir via son compte Twitter en rappelant justement combien l'ex-astronaute d'Apollo 11 se sentait chanceux de l'existence qu'il avait eue.

Première mission : Gemini 10

Michael Collins, qui était un pilote d'essai crédité de plus de 3000 heures de vol, est sélectionné par la Nasa en octobre 1963 dans le troisième groupe d'astronautes. Il effectue son premier voyage dans l’espace lors de Gemini 10, en compagnie de John Young, en juillet 1966. Au cours de cette mission de trois jours, lui qui avouera plus tard souffrir de claustrophobie effectue deux sorties extravéhiculaires. Il est le quatrième homme à sortir ainsi en scaphandre dans le vide cosmique.

Michael Collins et John Young dans la capsule Gemini 10, peu avant son lancement. © Nasa

Juillet 1969 : Apollo 11

Lors d’Apollo 8, première mission autour de la Lune, il est le capcom, l’astronaute présent au centre de contrôle de Houston qui sert de liaison avec le vaisseau. Il est ensuite sélectionné comme pilote de module de commande d'Apollo 11, qui doit permettre à Neil Armstrong et à Buzz Aldrin de marcher sur la Lune. Après ce succès historique, il aurait pu prétendre commander une autre mission Apollo et marcher à son tour sur la Lune. Mais considérant qu'il a fait partie d'une aventure extraordinaire, il s’arrête.

Michael Collins publie en 1974 Carrying the Fire, une autobiographie considérée comme l’un des livres dans lequel le métier d'astronaute de l'époque est le mieux raconté.

Michael Collins, né le 31 octobre 1930, est mort à l'âge de 90 ans. DR

Parmi les 24 astronautes du programme Apollo à avoir fait le voyage de la Terre à la Lune, seuls 10 sont encore vivants : Jim Lovell, Bill Anders, Franck Borman, Tom Stafford, Buzz Aldrin, Fred Haise, David Scott, Ken Mattingly, Charlie Duke et Harrison Schmitt. En tout, 12 ont marché sur la Lune. De ce club restreint, seuls quatre sont encore de ce monde.

 

Disponible en kiosque ou sur notre boutique en ligne

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Les nuages noctiluques font leur retour au crépuscule

    En juin et juillet, les longs crépuscules d’été réservent souvent une surprise : l’apparition d’étonnants nuages luminescents dans un ciel déjà sombre. Ces formations spectaculaires semblent surtout survenir en période de minimum d’activité solaire, et chacun peut les observer. C'est sans doute la dernière année favorable à leur observation avant 10 ans, donc profitez-en !

  • L’Europe pourrait construire son propre vaisseau spatial

    Serait-il possible de voir des astronautes s’envoler dans l’espace depuis la Guyane au sommet d’une Ariane 6 ? Toute la technologie nécessaire est déjà au point, répond l’étude du CNES présentée le 16 juin 2021 au forum GLEX sur l’exploration spatiale, à Saint-Pétersbourg.

  • Des complications pendant la sortie dans l’espace de Thomas Pesquet

    Au terme de leur sortie dans l’espace, Thomas Pesquet et Shane Kimbrough ne sont pas parvenus à déployer les panneaux solaires. Objectif manqué pour une mission qui a connu plusieurs couacs.