Météosat 9 saisit la météorite de Russie

Le panache de la météorite de Russie, photographié en infrarouge par Météosat 9. Crédit : Eumetsat.

Le petit corps céleste qui s'est désintégré dans l'atmosphère au-dessus de Tcheliabinsk, en Russie, a été vu par le satellite Météosat 9, situé à 36000 km d'altitude. L'objet lancé à 30 km/s était alors juste sur le limbe terrestre, à la limite de la visibilité pour le satellite.

Le panache laissé par l'astéroïde à haute altitude est d'autant plus visible que l'image de Météosat 9 a été prise dans l'infrarouge, qui permet de bien mettre en évidence les différences de température.

Grâce à cette image datée de 3 h 15 TU (soit 4 h 15 en France, et 9 h 15 à Tcheliabinsk), sur laquelle une projection a été appliquée pour qu'elle semble prise de dessus, on voit aisément la trajectoire d'arrivée du bolide. Celle-ci va bien du nord-est vers le sud-ouest, comme l'avaient indiqué les premiers témoignages.

Une animation est visible sur le site d'Eumetsat et montre la dispersion du panache. Météosat 10 a aussi observé le bolide, ce qui a permis de produire une animation de la rentrée atmosphérique du bolide.

Philippe Henarejos, le 15 février 2013.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Deux astronautes enquêtent sur une fuite

    Le 11 décembre 2018, les cosmonautes Oleg Kononenko et Sergey Prokopyev sont sortis en scaphandre dans l’espace pour inspecter le Soyouz MS-09 amarré à la Station spatiale internationale (ISS). But : observer de l’extérieur une mystérieuse fuite d’air détectée plus tôt sur le vaisseau.

  • Wirtanen, une belle comète à observer

    Ce n’est pas tous les jours qu’une belle comète vient nous rendre visite. Alors, quand l’une d’elles pointe le bout de son nez, les astrophotographes n’hésitent pas à capter la beauté de l’événement c&e...

  • Le paysage martien d’Elysium se dévoile lentement

    Une nouvelle image de la sonde Insight en montre un peu plus du paysage qui l’entoure. Elle révèle que l’engin s’est posé dans l’endroit idéal pour forer et installer son sismomètre.