Matière noire : donnez votre corps à la science !

Et si la matière noire était constituée de particules ultradenses ? © O. Hodasava/C&E
Vous n’avez pas encore été transpercé par une particule de matière noire macroscopique ? Si elle existe, c’est donc qu’elle fait plus de 50 kg ! Tel est le résultat d’une étude très sérieuse qui considère le corps humain comme… un détecteur de matière noire.
Plus la matière noire échappe aux observations, plus le doute s’installe quant à son existence. Aussi, tous les moyens sont bons pour la débusquer. Dans deux études, une équipe de l’université Case Western Reserve (Cleveland) propose de traquer des particules de matière noire macroscopiques, très petites mais suffisamment massives pour avoir un effet visible sur la matière, que ce soit la roche ou le corps humain. Et plus précisément… pour y faire des trous !

Si la détection sur la roche reste à examiner, celle avec le corps humain est en revanche testée tous les jours par sept milliards d’individus. Bonne nouvelle (sauf pour la détection de matière noire) : personne ne semble avoir succombé, perforé par des particules de matière exotique. Sinon « Mort pour...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous