Lumières sur les curieux volcans primitifs de Mars

Vue d’Arabia Terra prise par Mars Reconnaissance Orbiter. © Nasa/JPL-Caltech
Il y a 4 milliards d’années sur Mars, des milliers d’éruptions volcaniques se seraient succédé dans la région d’Arabia Terra sur une période de 500 millions d’années. Si ce fait était suspecté, les données de Mars Reconnaissance Orbiter le confirment aujourd’hui.
Au début, les volcans martiens étaient explosifs. Et nombreux. Une équipe de la Nasa a passé au crible la région boréale de la planète rouge appelée Arabia Terra en utilisant les données de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter. Son étude montre que la zone présente une couche épaisse de cendres volcaniques datant de 4 milliards d’années (datation issue du comptage des cratères d’impact). Des volcans explosifs La découverte confirme la présence à cette époque de supervolcans explosifs sur la planète Mars. L’équipe estime que ces cendres — quelque 1 000 km3 — auraient été produites par plusieurs milliers de volcans, sur une période d’environ 500 millions d’années. Au moins sept grandes dépressions circulaires, repérées à la limite entre les hauts
Au début, les volcans martiens étaient explosifs. Et nombreux. Une équipe de la Nasa a passé au crible la région boréale de la planète rouge appelée Arabia Terra en utilisant les données de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter. Son étude montre que la zone présente une couche épaisse de cendres volcaniques datant de 4 milliards d’années (datation issue du comptage des cratères d’impact).

Des volcans explosifs La découverte confirme la présence à cette époque de supervolcans explosifs sur la planète Mars. L’équipe estime que ces cendres — quelque 1 000 km3 — auraient été produites par plusieurs milliers de volcans, sur une période d’environ 500 millions d’années. Au moins sept grandes dépressions circulaires, repérées à la limite entre les hauts...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • L’astéroïde Dimorphos a été déformé par l’impact de la sonde Dart

    En 2022, la mission Dart entrait en collision avec l’astéroïde Dimorphos. Télescopes spatiaux et terrestres ont alors scruté les conséquences de l’impact sous toutes les coutures. Et les premières analyses viennent de tomber : Dimorphos est un agrégat de roche peu résistant. Une bonne nouvelle pour la défense planétaire.

  • Des étoiles mystérieuses se forment en bordure des galaxies

    De jeunes étoiles situées en périphérie des galaxies ont été découvertes en grand nombre grâce à l’observatoire spatial Galex. Leur présence étonne les astronomes, et ce, d’autant plus qu’ils n’étaient pas parvenus jusqu’ici à observer les nébuleuses dans lesquelles elles se sont formées.

  • Grand entretien avec Jean-Marc Bonnet-Bidaud : Les découvertes de demain se feront-elles en Chine ?

    Longtemps ignorée de l’Europe, l’apport technique de la Chine, nourrie de multiples innovations, pointe l’efficacité de ses méthodes et de son approche originale. En partant de l’astronomie, Jean-Marc Bonnet-Bidaud s’est intéressé à la science chinoise ancienne et à la pensée qui a présidé à son émergence.