Les trous noirs stellaires naissent-ils sans supernova ?

L'étoile N6946-BH1 avant et après sa disparition du ciel, sans doute par effondrement en trou noir. © Nasa/ESA/C. Kochanek (OSU)
Depuis qu’ils ont observé une explosion d’étoile avortée en 2009, des astronomes américains sont convaincus d’avoir mis au jour un processus qui donne naissance à des trous noirs. Contrairement aux idées reçues, les étoiles massives qui en sont à l’origine n’exploseraient pas en supernova.
La supernova atypique apparue en mars 2009 dans la galaxie NGC 6946, à seulement 18 millions d’années-lumière, restera peut-être dans l’histoire de l’astronomie. En effet, elle pourrait être celle grâce à laquelle les astronomes ont découvert comment naissent les trous noirs stellaires.

Son observation, si elle constitue une aubaine, ne doit rien au seul hasard. Car l’équipe de Christopher Kochanek, de l’université d’État de l’Ohio, avait entrepris une surveillance de plusieurs galaxies afin de saisir précisément l’apparition d’une supernova avortée. Autrement dit, d’une explosion d’étoile massive qui, au lieu d’illuminer sa galaxie pendant des mois, tourne rapidement court. Dans son numéro de janvier 2017, le magazine Ciel & Espace détaillait l’observation...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Il est possible de voir les aurores sur d’autres planètes

    Les aurores polaires sont l’un plus beaux spectacles que nous offre le ciel. Sur Terre, elles sont réservées à quelques régions privilégiées du globe, comme nous l’expliquons dans le dossier du Ciel & Espace n°556 (novembre 2017). Mais notre planète n’en possède pas l’exclusivité. Jupiter, Mars, Saturne s’illuminent sous l’effet des particules solaires. Et bientôt nos télescopes observeront les aurores même dans d’autres systèmes planétaires !

  • 150 images de l'espace aux enchères à Paris

    Le samedi 25 novembre 2017, l’une des plus importantes collections privées européennes de photographies de l’espace sera vendue par lots à la maison de ventes aux enchères FauveParis.

  • L’astéroïde venu d’ailleurs pose l’énigme de sa forme

    Le corps céleste 1l/2017 U1 Oumuamua, qui a fait irruption dans le Système solaire, a pu être suivi sans relâche par de puissants télescopes. Ces observations dévoilent une forme allongée, similaire à une baguette de pain, bien difficile à expliquer… Une colle pour les astronomes.