Les Perséides filmées depuis un avion

En route vers l’Amérique du Sud, le pilote d’un avion de ligne au départ de l’Europe a réalisé un time lapse depuis le cockpit. En résulte une vidéo inédite et surprenante.

Il est difficile de photographier le ciel depuis un avion. Le temps de pose ne peut excéder quelques secondes, sans quoi les mouvement de l’avion rendent les étoiles floues. Ici le pilote a utilisé un appareil photo très sensible (le Sony Alpha 7S) équipé d’une optique très lumineuse.

FlightLapse #01 - MilkyWay par SkyProduction sur Vimeo.

Au début de la vidéo, il survole Palma de Majorque (aux Baléares), puis l’Algérie, le Sahara, le Sénégal, et enfin il s’enfonce au-dessus des espace sombres de l’océan Atlantique.

Par la technique du time lapse, le temps est accéléré. Du coup les étoiles filantes sont fugaces, mais si vous regardez attentivement le ciel, vous en verrez un très grand nombre. 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Une énorme tache sombre photographiée à la surface de Bételgeuse !

    Pour la première fois depuis sa chute de luminosité entamée à l’automne 2019, une équipe d’astronomes a zoomé sur la surface de Bételgeuse. Ils révèlent le portrait le plus récent de cette étoile supergéante rouge qui se meurt.

  • Vénus, Io et Triton dans la ligne de mire de la Nasa

    L’agence spatiale américaine a dévoilé ce 13 février les quatre finalistes de sa prochaine sélection de missions « Discovery » d’exploration du Système solaire. Avec deux propositions de sondes, Vénus a de bonnes chances d’être de nouveau visitée dans les années 2020.

  • La Maison Blanche dévoile son plan budgétaire pour le programme lunaire Artémis

    L’administration Trump a rendu publique sa proposition de budget pour 2021, dans lequel la Nasa voit ses moyens substantiellement augmentés. Pas moins de 35 milliards de dollars viennent soutenir le programme Artémis pour permettre à des astronautes américains de fouler le sol lunaire en 2024.