Les lanceurs de Space X prêts à repartir ?

« Sur terre et en mer ». Le PDG de Space X, Elon Musk, résume l'exploit de sa société en une image, publiée via son compte Twitter. Elle montre l'arrière des deux seuls lanceurs de la fusée Falcon9 que SpaceX a récupéré lors de deux atterrissages réussis.

Celui de gauche est le lanceur récupéré le 21 décembre 2015, le second à droite a réalisé le même exploit le 8 avril après avoir lancé avec succès la capsule de ravitaillement Dragon vers l'ISS. Ce lanceur a atterri avec succès sur une barge en mer au large du cap Canaveral et vient d'être ramené dans les locaux de SpaceX.

Ces deux récupérations marquent une première historique pour l'histoire du spatial. Rien ne dit cependant s'ils seront considérés à l'avenir comme un tournant ou un simple record. En effet, tout l'intérêt de récupérer ces lanceurs est de les réutiliser afin de réduire les coûts de production des fusées (dont l'essentiel se situe justement dans les moteurs). Si le premier étage récupéré en décembre ne sera pas réutilisé (Elon Musk compte le conserver comme « artefact historique »), l'excuse ne tient plus pour le nouveau lanceur récupéré sur sa barge. Elon Musk annonce ainsi qu'il redécollera « dans les 3 ou 4 prochains mois ».

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Pluton et Charon photographiés à contre-jour

    En 2015, juste après son passage auprès de Pluton et de Charon, la sonde New Horizons s’est retournée pour photographier l’atmosphère de la planète naine et un éventuel échappement de matière sur son satellite.

  • Cheops voit flou, mais c’est volontaire

    Lancé le 18 décembre 2019, l’observatoire spatial Cheops a pris sa toute première photo du ciel le 29 janvier 2020. Elle est floue, mais c'est voulu…

  • Trois astronautes et des records de retour sur Terre

    Le vaisseau Soyouz MS-13, de retour de la station spatiale internationale (ISS), s’est posé ce 6 février 2020 dans les steppes du Kazakhstan. À son bord, trois astronautes, dont l’Italien Luca Parmitano, qui est maintenant l’Européen à avoir passé le plus de temps en sorties spatiales.