Les données satellites éclairent le mystère du vol Malaysia Airlines MH 370

Montage. Crédit photo : Nasa
Neuf ans après sa disparition, l’avion du Malaysia Airlines MH 370 n’a toujours pas été retrouvé. Les théories du complot font florès, notamment dans des documentaires récents. Pourtant, grâce aux données satellites, des experts ont identifié une nouvelle zone à explorer.
Selon l’aphorisme de Benjamin Franklin, « trois personnes peuvent garder un secret, si deux d’entre elles sont mortes ». Netflix ne s’est guère embarrassé de ce principe en sortant à grand renfort de publicité un documentaire complotiste en trois épisodes sur le plus grand mystère de l’aviation civile : la disparition du vol MH 370 de la Malaysia Airlines, le 8 mars 2014. Le Boeing 777 reliait Kuala Lumpur à Pékin avec 227 passagers et 12 membres d’équipage. Les deux principales théories valorisées par Netflix sont celles du journaliste américain Jeff Wize (voir encadré 1) et de la correspondante du Monde Florence de Changy (voir encadré 2). Des scénarios sensationnels, mais techniquement impossibles. Leurs auteurs eux-mêmes ne trouvent pas leur compte
Selon l’aphorisme de Benjamin Franklin, « trois personnes peuvent garder un secret, si deux d’entre elles sont mortes ». Netflix ne s’est guère embarrassé de ce principe en sortant à grand renfort de publicité un documentaire complotiste en trois épisodes sur le plus grand mystère de l’aviation civile : la disparition du vol MH 370 de la Malaysia Airlines, le 8 mars 2014. Le Boeing 777 reliait Kuala Lumpur à Pékin avec 227 passagers et 12 membres d’équipage. Les deux principales théories valorisées par Netflix sont celles du journaliste américain Jeff Wize (voir encadré 1) et de la correspondante du Monde Florence de Changy (voir encadré 2).

Des scénarios sensationnels, mais techniquement impossibles. Leurs auteurs eux-mêmes ne trouvent pas leur compte
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Découverte de deux trous noirs supermassifs sur le point de fusionner

    Pour la première fois, une image prise avec le télescope spatial James Webb montre deux trous noirs supermassifs très proches l’un de l’autre. La scène, qui se déroule à des milliards d’années-lumière, donne un indice sur le processus de formation des trous noirs qui occupent le centre de nombreuses galaxies.

  • Problème de propulsion pour Bepi-Colombo en route vers Mercure

    La sonde européenne en route vers Mercure fait face à un souci : ses propulseurs ioniques ne fonctionnent plus à pleine puissance. L’Agence spatiale européenne tente de déterminer l’origine du problème qui, pour l’heure, ne devrait pas menacer le prochain survol de la première planète du Système solaire.

  • Les trous noirs sont en une du Ciel & espace 595, en kiosque le 15 mai

    Au sommaire du magazine Ciel & espace de juin-juillet 2024 : les trous noirs tout proches de nous ; la bataille des géants entre l’ELT européen et le TMT américain ; l’abbé Lacaille, l’explorateur du ciel austral ; le test de la lunette Askar FRA400…