Les autres Jupiter manquent à l’appel !

L’observatoire du Very Large Telescope, au Cerro Paranal (Chili). © ESO
Encore une confirmation du caractère atypique de notre Système solaire. Les astronomes cherchent si d’autres étoiles possèdent une planète géante à la distance de Jupiter ou de Saturne. Et leurs premiers résultats sont bien en deçà des chiffres attendus. Or, nos deux géantes ont joué un rôle crucial dans l’apparition de la Terre…
Avec ses deux planètes géantes Jupiter et Saturne, tournant à distance de leur étoile en 12 et 30 ans, le Système solaire est manifestement une perle rare. C’est ce que montrent les premiers résultats obtenus par deux instruments capables de photographier les exoplanètes à très haute résolution : Sphere et GPI. Tous deux sont installés sur des télescopes géants de 8 m de diamètre : Sphere équipe le Very Large Telescope européen ; GPI, le Gemini Sud américain. Et l’un comme l’autre aurait dû découvrir des dizaines de planètes semblables à Jupiter et à Saturne, tournant loin de leur soleil. Mais depuis leur début de leur traque, ils n’en ont débusqué que le dixième de la quantité escomptée…

GPI et Sphere se sont lancés sur la piste des planètes géantes
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Interview : Brian May, la musique et l’astro en stéréo

    Le guitariste du groupe Queen a trois passions : la musique, bien sûr, mais aussi l’astronomie et l’imagerie 3D. Brian May nous a raconté comment il jongle entre les trois.

  • Mu Cephei expulse de la matière par bouffées

    Pour la première fois, des astronomes ont réalisé une carte 3D des phénomènes de perte de masse d’une supergéante rouge. Des images exceptionnelles obtenues grâce au réseau d’antennes de l’observatoire NOEMA (Northern Extended Millimeter Array), implanté dans les Alpes françaises.

  • Sonde Bepi-Colombo : les défis d’un voyage vers Mercure

    Située à “seulement” 58 millions de kilomètres du Soleil, Mercure présente des difficultés particulières pour tout visiteur spatial. Didier Morançais (Airbus) détaille les défis techniques à relever pour amener la sonde Bepi-Colombo aux abords de la première planète.