Les aurores boréales incendient le ciel d’Islande

Une aurore boréale dans le ciel d'Islande. Crédit : Stéphane Vetter

L'astrophotographe Stéphane Vetter a immortalisé cette splendide aurore boréale le 10 mars 2011, sur les berges du lac glaciaire Jökulsárlón, en Islande. La beauté de ce cliché (un assemblage de six images) tient autant à son sujet qu'au soin apporté à sa composition : les lueurs verdâtres de l'aurore se reflètent sur l'eau, la neige et les icebergs...

À un œil scientifique, l'image paraîtra peut-être encore plus belle. Cette image fige une averse d'électrons à plus de 100 km d'altitude. Emportés par le champ magnétique de la Terre, plongeant près de ses pôles à grande vitesse, ce sont eux qui font briller les atomes d'oxygène de la haute atmosphère en les percutant.

David Fossé, le 18 mars 2011

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le retour de la Grande Tache sombre de Neptune

    Cela faisait 30 ans que les astronomes attendaient le retour d’une Grande Tache sombre sur Neptune. Fin 2018, le télescope spatial Hubble a été le témoin de la réapparition de cette structure nuageuse sur la planète lointaine.

  • Le sismomètre d’Insight est prêt à sonder Mars

    Installé sur le sol de la planète rouge depuis le 19 décembre 2018, le sismomètre français de la mission Insight a reçu sa couverture thermique, prélude à ses premières mesures scientifiques.

  • En perdant son gaz, une galaxie commence son agonie

    La galaxie D100 est en train de perdre la matière qui aurait dû lui permettre de se régénérer en étoiles. Les télescopes Hubble et Subaru se sont unis pour mettre en évidence le phénomène.