Le télescope Sky-Watcher N 305 Skyliner FlexTube BD DOB Go-To : un grand diamètre motorisé abordable

Accéder à un télescope de gros diamètre est le rêve de bien des amateurs, mais beaucoup de solutions sont coûteuses. À ce titre, la gamme Skyliner se démarque avec notamment un 305 mm motorisé à moins de 2300 €.
L’astronomie amateur vit une époque formidable du point de vue du matériel d’observation. Même si la crise du Covid a provoqué quelques hausses de prix, la tendance de fond est à la démocratisation que ce soit pour les caméras ou les télescopes. Le Sky-Watcher Skyliner FlexTube 305 illustre bien ce mouvement. Doté d’un miroir de 305 mm, il coûte moins de 2300 €. Alors certes, on s’est habitué avec l’avènement des Dobson à des instruments vendus à des tarifs très serrés, mais l’atout de ce télescope est qu’il est motorisé. Et cela change tout en matière de confort d’observation. Notons que le même modèle est disponible sans motorisation pour près de 1000 € de moins. La différence en vaut-elle la peine ? Nous allons étudier cela. Le tube du
L’astronomie amateur vit une époque formidable du point de vue du matériel d’observation. Même si la crise du Covid a provoqué quelques hausses de prix, la tendance de fond est à la démocratisation que ce soit pour les caméras ou les télescopes. Le Sky-Watcher Skyliner FlexTube 305 illustre bien ce mouvement. Doté d’un miroir de 305 mm, il coûte moins de 2300 €. Alors certes, on s’est habitué avec l’avènement des Dobson à des instruments vendus à des tarifs très serrés, mais l’atout de ce télescope est qu’il est motorisé. Et cela change tout en matière de confort d’observation. Notons que le même modèle est disponible sans motorisation pour près de 1000 € de moins. La différence en vaut-elle la peine ? Nous allons étudier cela.

Le tube du
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Avec Desi, une nouvelle fissure ouverte en cosmologie ?

    La première année d’observation du relevé céleste Desi suggère que l’énergie noire, qui accélère l’expansion de l’univers, pourrait avoir varié dans le temps. Un résultat qui défie notre compréhension de l’évolution cosmique et qui suscite tour à tour prudence, enthousiasme et curiosité chez les spécialistes.

  • Kamo’oalewa, l’astéroïde cible de la sonde Tianwen 2, est bien un morceau de Lune

    Le petit corps céleste qui gravite sur une orbite très voisine de celle de la Terre semble avoir la Lune pour origine. Outre sa composition, des simulations de trajectoire militent en ce sens. Un cratère est même suspecté : Giordano Bruno.

  • Expansion de l’Univers : la tension s’accroit sur la constante de Hubble

    L’Univers est en expansion. Soit. Mais à quelle vitesse ? Selon la méthode utilisée, ce taux d’expansion, ou constante de Hubble, varie. Et les mesures les plus récentes viennent encore confirmer cette tension. Au point que des cosmologistes mettent en cause les modèles théoriques les mieux établis.