Le radiotélescope d’Arecibo ne sera pas reconstruit

Le grand radiotélescope d'Arecibo n'est plus aujourd'hui que l'ombre de lui-même. © Arecibo Observatory/NAIC
Plutôt que de reconstruire le géant qui s’est effondré, les tutelles d’Arecibo ont décidé d’y ouvrir un centre éducatif. Un projet qui douche les espérances des radioastronomes... sans enterrer l’idée qu'un puissant radar puisse être réinstallé un jour sur l’île de Porto Rico.
Deux ans après le spectaculaire effondrement de l’immense radar d’Arecibo, la bataille engagée pour sa reconstruction semble perdue. La National science fondation (NSF) américaine, qui a la responsabilité de l’installation iconique sur l’île de Porto Rico, s’est exprimée le 13 octobre 2022 : Arecibo ne sera pas reconstruit. Plus précisément, l’agence fédérale américaine a choisi d’y aménager un « centre d’éducation » pour « promouvoir les sciences technologiques et de l’ingénieur (STEM) et leur enseignement ». Tirant parti des installations déjà sur place, ce centre devra être également « un soutien de la recherche scientifique ». La NSF a lancé un appel à projets pour la gestion des lieux, prévus pour ouvrir leurs portes dès 2023. « Ce
Deux ans après le spectaculaire effondrement de l’immense radar d’Arecibo, la bataille engagée pour sa reconstruction semble perdue. La National science fondation (NSF) américaine, qui a la responsabilité de l’installation iconique sur l’île de Porto Rico, s’est exprimée le 13 octobre 2022 : Arecibo ne sera pas reconstruit. Plus précisément, l’agence fédérale américaine a choisi d’y aménager un « centre d’éducation » pour « promouvoir les sciences technologiques et de l’ingénieur (STEM) et leur enseignement ». Tirant parti des installations déjà sur place, ce centre devra être également « un soutien de la recherche scientifique ». La NSF a lancé un appel à projets pour la gestion des lieux, prévus pour ouvrir leurs portes dès 2023. « Ce...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • L’astéroïde Dimorphos a été déformé par l’impact de la sonde Dart

    En 2022, la mission Dart entrait en collision avec l’astéroïde Dimorphos. Télescopes spatiaux et terrestres ont alors scruté les conséquences de l’impact sous toutes les coutures. Et les premières analyses viennent de tomber : Dimorphos est un agrégat de roche peu résistant. Une bonne nouvelle pour la défense planétaire.

  • Des étoiles mystérieuses se forment en bordure des galaxies

    De jeunes étoiles situées en périphérie des galaxies ont été découvertes en grand nombre grâce à l’observatoire spatial Galex. Leur présence étonne les astronomes, et ce, d’autant plus qu’ils n’étaient pas parvenus jusqu’ici à observer les nébuleuses dans lesquelles elles se sont formées.

  • Grand entretien avec Jean-Marc Bonnet-Bidaud : Les découvertes de demain se feront-elles en Chine ?

    Longtemps ignorée de l’Europe, l’apport technique de la Chine, nourrie de multiples innovations, pointe l’efficacité de ses méthodes et de son approche originale. En partant de l’astronomie, Jean-Marc Bonnet-Bidaud s’est intéressé à la science chinoise ancienne et à la pensée qui a présidé à son émergence.