Le premier cargo spatial chinois est sur orbite

Vue d’artiste du cargo chinois Tianzhou 1. © China Aerospace Science/Technology Corporation
Tianzhou 1 est le premier cargo chinois automatisé à partir en direction d’une station spatiale.

Le programme de station spatiale chinoise franchit encore une étape. Ce jeudi 20 avril 2017, à 13h40, la Chine a lancé son premier cargo chinois automatisé de ravitaillement depuis la base de Wenchang, dans le sud du pays.

Propulsé par la fusée Longue Marche 7, Tianzhou 1, vaisseau céleste en chinois, pèse 13 tonnes et peut transporter jusqu’à 6 tonnes de fret incluant carburant et ravitaillement, soit le double du cargo russe Progress.

Objectif : ravitailler la station chinoise

L’engin doit rejoindre la station spatiale chinoise Tiangong-2 pour la réapprovisionner en carburant et rehausser son orbite grâce à ses propulseurs.

La mission, ordinaire pour les cargos russes Progress, japonais HTV ou même privés comme Dragon de Space X, doit permettre de tester la capsule qui assurera le ravitaillement de la future station chinoise Tiangong-3, prévue pour 2022.

 

Mise en place de la fusée Longue Marche 7 sur son pas de tir. © CGTN

 

 

Vidéo du lancement de Tianzhou

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Samedi 22 avril, marchez pour la science !

    À l’occasion de la Journée mondiale de la Terre, le 22 avril 2017, de nombreuses manifestations sont organisées dans plusieurs pays pour défendre la recherche scientifique. La Société française d’astronomie et d’astrophysique s’engage aux côtés de « Marche pour les sciences ».

  • La France et le Japon sur Phobos en 2025 ?

    Les présidents des agences spatiales française (Cnes) et japonaise (Jaxa) ont signé le 10 avril 2017 un accord pour préparer la mission MMX (Martian Moons Exploration), qui sera lancée vers les satellites de Mars en 2024.

  • Thomas Pesquet paré pour une deuxième sortie dans l’espace

    Ce vendredi 24 mars 2017, Thomas Pesquet, astronaute français de l’Agence spatiale européenne (ESA), doit effectuer sa deuxième sortie spatiale en scaphandre.