Le Grand Nuage de Magellan vu par ses nébuleuses

Figure emblématique de l'hémisphère Sud céleste, le Grand Nuage de Magellan est visible à l'œil nu. Cette galaxie naine proche de la nôtre (à 168000 années-lumière tout de même) se trouve métamorphosée sur cette photo en raison de l'utilisation de filtres centrés sur les raies d'émission de l'hydrogène, du soufre et de l'oxygène. Résultat : on voit principalement les nébuleuses.

La bande passante étroite des filtres utilisés laisse en effet passer la majorité de la lumière des nuages de gaz, et coupe en grande partie celle des étoiles. Vue ainsi, la galaxie montre de nombreuses zones de formation d'étoiles. La plus connue étant la nébuleuse de la Tarentule, sur la gauche, qui s'étend sur 2800 années-lumière.

Pour obtenir un tel résultat, l'astronome amateur australien Chris Marklew a cumulé près de 40 heures de pose avec une lunette de taille modeste (106 mm).

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Des aurores boréales illuminent la nuit de façon spectaculaire

    Le 10 mai, dès la fin du crépuscule, des aurores boréales ont été visibles de façon spectaculaire depuis toutes les régions de France. Profitant d'un ciel parfaitement dégagé, de nombreuses personnes ont pu les admirer pendant de longues minutes. Notre collaborateur Emmanuel Beaudoin a saisi le phénomène en photo depuis les bords de la Loire.

  • Zoom inédit dans la Tête de Cheval

    Le télescope spatial James Webb vient de réaliser l’image la plus détaillée à ce jour d’une portion de la nébuleuse de la Tête de Cheval, dans la constellation d’Orion.

  • Un petit haltère sous l’œil du télescope Hubble

    Pour fêter sa 34e année en orbite, le télescope Hubble a été pointé vers Messier 76, une nébuleuse planétaire aussi connue sous le nom de nébuleuse du Petit Haltère (Little Dumbbell Nebula), située à 3400 années-lumière de la Terre.