Le 27 juillet, la Lune s’éclipse !

Le déroulement de l’éclipse de Lune (horaires en heure légale). © C&E
Vendredi prochain, à la tombée de la nuit, c’est une Lune éclipsée qui s'élèvera de l’horizon est. Elle sera accompagnée par la planète Mars, juste en dessous de son disque rougi.

Le 27 juillet 2018, la Lune plonge dans l’ombre de la Terre. Particularité de cette éclipse : il s’agit de la plus longue du XXIe siècle. La phase de totalité dure 103 minutes ! De plus, pour les observateurs postés dans l’est de la France, la Lune achève son entrée dans l’ombre de la Terre au moment où elle se lève ! Ils assisteront donc pendant quelques minutes à la disparition du dernier croissant éclairé. Quant aux habitants du Nord, de la Normandie, de la Bretagne et de la Vendée, ils verront se lever une Lune déjà totalement éclipsée. Un spectacle visible par tous que l’AFA vous invite à venir contempler dans 150 sites d‘observation en France.

Pour les observateurs français, l’éclipse aura déjà commencé quand la Lune se lèvera. © Alan Dyer

Dans les deux cas, la configuration est intéressante, car elle permet de voir deux phénomènes se superposer. Lorsque l’on regarde du côté opposé au Soleil dans les minutes qui suivent son coucher, on voit une barre bleu sombre se lever progressivement à l’est. Il s’agit de l’ombre de la Terre projetée sur l’atmosphère. Lorsque la transparence est bonne, une bande rose apparaît au-dessus : c’est la “ceinture de Vénus”, ou arche anticrépusculaire. La Lune sera donc visible juste à la limite entre ces zones bleu et rose. Il conviendra de bien préparer l’observation, car la Lune sera par la force des choses peu lumineuse lorsqu’elle se lèvera, alors que nous serons baignés dans une lumière crépusculaire. Sa visibilité dépendra en fait de la transparence du ciel. 

Des couleurs changeantes à surveiller

Quoi qu’il en soit, 51 minutes plus tard, il fait nuit au moment du maximum de l’éclipse, quand la Lune passe au plus près du centre de l’ombre de la Terre, donc dans la zone la plus obscure. Elle se pare alors d’une teinte brique prononcée, car l’atmosphère de la Terre dévie les rayons rouges de la lumière solaire vers l’intérieur de son cône d’ombre. Soyez attentif en début et en fin de totalité (21 h 30 et 23 h 13, heure de Paris) : le bord de la Lune se pare souvent parfois de teintes variées pouvant aller jusqu’au bleu. Tout dépend du temps qu’il fait sur Terre. Si vous avez la chance d’être dans un bon site, la Voie lactée est visible au-dessus de notre satellite et une séquence photo de type time-lapse mettra en évidence sa disparition à la fin de l’éclipse. 

Le 27 juillet, de 22h30 à 1h, vivez la Nuit de l'éclipse sur Europe 1, avec pour invité Olivier Las Vergnas, président de l'AFA, et de nombreux directs avec les sites d'observation. Une émission co-animée par Alain Cirou et Laure Dautriche.

 

À lire également : notre numéro spécial Mars

À découvrir en kiosque tout l'été ou sur notre boutique web

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Découverte de deux trous noirs supermassifs sur le point de fusionner

    Pour la première fois, une image prise avec le télescope spatial James Webb montre deux trous noirs supermassifs très proches l’un de l’autre. La scène, qui se déroule à des milliards d’années-lumière, donne un indice sur le processus de formation des trous noirs qui occupent le centre de nombreuses galaxies.

  • Problème de propulsion pour Bepi-Colombo en route vers Mercure

    La sonde européenne en route vers Mercure fait face à un souci : ses propulseurs ioniques ne fonctionnent plus à pleine puissance. L’Agence spatiale européenne tente de déterminer l’origine du problème qui, pour l’heure, ne devrait pas menacer le prochain survol de la première planète du Système solaire.

  • Les trous noirs sont en une du Ciel & espace 595, en kiosque le 15 mai

    Au sommaire du magazine Ciel & espace de juin-juillet 2024 : les trous noirs tout proches de nous ; la bataille des géants entre l’ELT européen et le TMT américain ; l’abbé Lacaille, l’explorateur du ciel austral ; le test de la lunette Askar FRA400…