La navette au décollage, filmée au plus près

Un film exceptionnel montre le décollage des navette de très près. Crédit: Nasa

La Nasa a produit un film spectaculaire avec les images prises par les 125 caméras installées au pied du pas de tir de navettes au centre spatial Kennedy (Floride).

Le décollage image par image

Le film de 45 minutes est un assemblage de clips à très haute résolution et au ralenti, montrant chacun un angle de vue différent sur le pas de tir.

Les caméras sont protégées dans des boîtes hermétiques, rafraîchies à l’azote liquide. Elles permettent aux ingénieurs de contrôler que chaque lancement de navette se déroule de façon optimale.

Ces prises de vues ont été réalisées à l’occasion des missions de navettes STS-114 (2005), STS-117 (2007) et STS-124 (2008).

Par exemple, grâce à la caméra echo 19, on peut observer dans le détail l’allumage des trois moteurs de la navette. On remarque ainsi qu’ils ne s’allument pas au même instant.

Avec la caméra echo 8, on voit l’explosion des boulons qui précède l’allumage des propulseurs à poudre.

La caméra echo 18 nous permet d’assister au largage du “cordon ombilical” qui relie la fusée au pas de tir.

Echo 001, placée un peu en retrait, filme les puissants les jets d’eau destinés à refroidir le site de lancement...

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • A observer : Callisto joue avec l’ombre de Jupiter le 30 septembre

    C’est une éclipse partielle d’un type extrêmement rare que les amateurs peuvent tenter de suivre le vendredi 30 septembre au matin : le satellite Callisto vient flirter avec l’ombre de Jupiter. Le phénomène est si rare que les logiciels en perdent leur latin ! Pour en avoir le cœur net, nous vous invitons à l’observer.

  • La sonde DART a percuté l’astéroïde Dimorphos

    Les images sont spectaculaires. Et elles ont été diffusées en direct : la sonde américaine DART s’est approchée de sa cible à 23000 km/h en prenant des photos de plus en plus rapprochées. Jusqu’à l’impact, provoqué pour mesurer la déviation qu’il est possible d’induire sur un astéroïde.

  • Philippe Baptiste, président du Cnes : « Il faut réguler les activités sur la Lune »

    S’accorder sur l’exploration de la Lune, collaborer avec d’autres agences spatiales que sont les États-Unis ou la Chine, mais aussi développer des programmes qui nous sont propres : le président du Cnes détaille la voie de l’agence spatiale française.