La « nation spatiale » d'Asgardia couronne son roi

L'intronisation du chef de l'état d'Asgardia a lieu ce 25 juin à Vienne. Fondée en 2016 par le scientifique et entrepreneur russo-azerbaïdjanais Igor Ashurbeyli, ce « royaume spatial » autoproclamé compte déjà plus de 200 000 membres à travers le monde. Enquête.
« Nous, peuple d'Asgardia, ferons tout notre possible pour assurer la prospérité de la nation spatiale que nous avons créée ; pour sauvegarder notre terre natale – la planète Terre ; et pour assurer le développement de toute l'humanité dans l'espace. Nous ne sommes pas les meilleurs, nous sommes l'avenir. Une humanité – une unité. » Nul doute que ces mots très solennels résonneront ce 25 juin 2018 à Vienne sous les ors du palais de la Hofburg. Pour la « première fois dans l'histoire de l'humanité » — comme le souligne avec emphase le carton d'invitation adressé à des personnalités du monde entier —, un « royaume spatial » éclora aux yeux de tous. Asgardia intronisera son chef.

Domaine des dieux Asgardia ? C'est la
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Interview : Brian May, la musique et l’astro en stéréo

    Le guitariste du groupe Queen a trois passions : la musique, bien sûr, mais aussi l’astronomie et l’imagerie 3D. Brian May nous a raconté comment il jongle entre les trois.

  • Mu Cephei expulse de la matière par bouffées

    Pour la première fois, des astronomes ont réalisé une carte 3D des phénomènes de perte de masse d’une supergéante rouge. Des images exceptionnelles obtenues grâce au réseau d’antennes de l’observatoire NOEMA (Northern Extended Millimeter Array), implanté dans les Alpes françaises.

  • Sonde Bepi-Colombo : les défis d’un voyage vers Mercure

    Située à “seulement” 58 millions de kilomètres du Soleil, Mercure présente des difficultés particulières pour tout visiteur spatial. Didier Morançais (Airbus) détaille les défis techniques à relever pour amener la sonde Bepi-Colombo aux abords de la première planète.