La Nasa recycle la capsule Orion

Le MPCV en cours d’assemblage dans les bureaux de test de Lockheed Martin, son constructeur. Crédit : Lokheed Martin.

Le MPCV, le futur vaisseau américain qui emportera les astronautes vers l'espace lointain, sera basé sur le concept de la capsule Orion. Annoncée par Charles Bolden, l'administrateur de la Nasa, cette décision permet à l'agence spatiale d'amortir les cinq milliards de dollars déjà investis dans la mise au point d'Orion. Et ce, malgré l'annulation du programme Constellation, dont Orion était l'un des éléments clés.

Dix fois plus sûr que les navettes
Conçu par Lockheed Martin, le nouveau vaisseau d'exploration habité MPCV (Multi-Purpose Crew Vehicle) pourra être utilisé pour toutes les destinations au-delà de l'orbite terrestre basse. Il sera capable d'emporter quatre astronautes pour des missions de 21 jours.

Sa forme rappelle celle d'Apollo. Mais cette nouvelle capsule de 23 tonnes est plus grande : 19,5 m3, dont 9 m3 habitables. Elle sera aussi plus sûre, en particulier lors du lancement, la capsule pouvant être désolidarisée du lanceur en cas de dysfonctionnement. Elle est prévue pour amerrir au large des côtes californiennes.

De nombreuses questions en suspens
Pour l'heure, la Nasa n'a communiqué ni calendrier de lancement ni budget, se contentant d'espérer des vols d'essai « dès que possible ». Différents concepts de lanceurs sont également encore à l'étude.

En février 2011, l'administration Obama avait annulé le programme Constellation, malgré un vol d'essai réussi du lanceur Arès 1. Cela avait remis en cause le développement d'Orion, que l'on pensait jusqu'ici condamné à être recyclé en simple canot de sauvetage pour la station spatiale.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Fin de mission pour le rover Opportunity

    Sans nouvelle de son rover martien depuis le 10 juin 2018, la Nasa vient d’annoncer officiellement la fin de la mission d’Opportunity. Il aura fonctionné près de quinze ans.

  • Vidéo : les extraordinaires résultats de Cassini, avec Cécile Ferrari

    Arrivée en 2004 autour de Saturne, la sonde Cassini nous a offert un panorama sans égal sur la planète géante, ses célèbres anneaux et ses satellites. Décryptage avec la planétologue Cécile Ferrari.

  • Mars One en faillite ou en retard ?

    Le projet spatial qui envisage d’envoyer des humains coloniser la planète rouge est placé en liquidation judiciaire. Voilà qui devrait signer la fin de cette mission aussi médiatisée que controversée. Mais un mystérieux nouvel investisseur pourrait relancer l’aventure.