La NASA choisit de retourner sur Titan

Vue d'artiste du drone Dragonfly approchant la surface de Titan. Crédit : NASA/JHU-APL
La NASA a sélectionné sa nouvelle mission : le drone Dragonfly, qui volera dans l’atmosphère de Titan. A l’aide d’échantillons qu’il récoltera en divers endroits du satellite de Saturne, il y cherchera d’éventuelles preuves de vie, passée ou même actuelle…

Le 27 juin 2019, la Nasa a annoncé sa décision : Dragonfly sera la quatrième mission de son programme d’exploration du Système solaire New Frontier. Le drone aura entre autres tâches de chercher des traces de vie passée ou présente sur Titan. Il l’a emporté sur un retour d’échantillons de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko — déjà visitée par l’atterrisseur Philae en novembre 2014. La sonde Huygens s’était déjà posée sur le satellite de Saturne en janvier 2005, seulement Dragonfly, lui, volera…

Le développement du drone est estimé à près de 750 millions d’euros (hors lancement), pour une mission principale censée durer 2,7 ans. D’une masse de 320 kg et équipé de huit rotors, il pourra s’appuyer sur une atmosphère quatre fois plus dense et une gravité sept fois plus faible que sur Terre. Après un lancement prévu en 2026, la mission de la Nasa devrait atterrir sur Titan en 2034, au niveau des dunes équatoriales de « Shangri-La ».

Dragonfly commencera alors son exploration en « sauts de grenouille » de 8 km, s’arrêtant en route pour récolter des échantillons. Son voyage devrait avoisiner les 175 km — près du double de tous les rovers combinés — et le mener jusqu’au cratère d’impact Selk, un lieu prometteur pour la découverte de processus de chimie prébiotique.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : De l'inerte au vivant, une transition mystérieuse

    La Terre reste la seule planète connue à ce jour où la vie est apparue, il y a environ 4 milliards d'années. Comment la chimie a créé la vie, sur une planète alors bien différente d'aujourd'hui ? Pour notre deuxième épisode de la série "L’origine de la vie", nous recevons les chimistes Juan Fontecilla et Yannick Vallée.

  • Podcast : Aux origines de la vie, l'héritage des étoiles

    Comment les molécules de base du vivant ont-elles été incorporées à notre planète ? Et d’où venaient-elles ? Avec les astrophysiciens Cecilia Ceccarelli et Pierre Beck, premier épisode de notre série de dix podcasts consacrée à l’origine de la vie...

  • Archive Podcast : Comment se débarrasser des débris spatiaux ?

    Le 10 février 2009, les satellites de télécommunication Iridium-33 et Kosmos-2251 entraient en collision à plus de 40 000 km/h à 800 km au-dessus de la Sibérie. Une première. En septembre 2010, nous recevions l'expert au Cnes de la question des débris spatiaux, Christophe Bonnal. Les solutions qu'il présentait alors pour enrayer le problème restent d'actualité.