La mission Lightsail 2 réussit la première manœuvre en orbite avec une voile solaire

La voile solaire Lightsail 2 déployée en juillet 2019. © Planetary Society
La Planetary Society est parvenue à faire évoluer une voile solaire dans l’espace, après quarante ans de tentatives. Une première mondiale en orbite terrestre, que l’organisme espère un jour voir étendue aux missions interplanétaires.
Dans une lettre adressée à Galilée en 1608, Johannes Kepler imaginait, peut-être le premier, des satellites dotés de voiles solaires. « Donnez vaisseaux et voiles sachant dompter les vents du paradis, et certains iront braver l’immensité du vide », écrivait l’astronome alors âgé de 36 ans. Par là même, il invitait son contemporain italien à paver ensemble la route de ces futurs explorateurs, grâce à leurs connaissances en astronomie.

Quatre siècles plus tard, à l’heure où les fusées savent atterrir, où la propulsion interplanétaire est électrique, la Planetary Society annonce le succès de sa mission Lightsail 2 : la première à gagner de l’altitude en orbite terrestre par la seule force des vents solaires. Initialement déployée à 720 km d’altitude,...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous