La grande lunette de Meudon retrouve ses lentilles

Crédit : P. Henarejos
Journée unique à l'observatoire de Meudon, ce 29 novembre 2023 : les lentilles frontales de la grande lunette ont retrouvé leur place au bout du tube optique. Elles étaient démontées et stockées depuis près de 20 ans. Au terme d'une manipulation spectaculaire et d'infinies précautions, astronomes et ingénieurs ont réussi à les remettre sur le vénérable instrument, qui demeure la troisième lunette au monde par son diamètre. Récit exclusif en images.
« Prenez votre temps ! » Il est aux alentours de 10 h 45 quand Vincent Lapeyrère, ingénieur de recherche à l'observatoire de Paris-PSL, lâche ces mots sur un ton mi-sérieux mi-amusé aux trois techniciens de la société Art Levage. Quelques minutes aupravant, ces derniers ont soulevé l'objectif en verre de 83 cm de diamètre de la grande lunette et l'ont posé en position verticale sur un chariot. Puis, de la salle où il était resté entreposé depuis près de 20 ans, au rez-de-chaussée du « Château » (le bâtiment qui abrite la grande lunette, initalement résidence du fils de Louis XIV), ils l'ont acheminé vers l'entrée principale. Et ils s'apprêtent à l'accrocher à la grue qu'ils ont érigée à l'extérieur moins d'une heure
« Prenez votre temps ! » Il est aux alentours de 10 h 45 quand Vincent Lapeyrère, ingénieur de recherche à l'observatoire de Paris-PSL, lâche ces mots sur un ton mi-sérieux mi-amusé aux trois techniciens de la société Art Levage. Quelques minutes aupravant, ces derniers ont soulevé l'objectif en verre de 83 cm de diamètre de la grande lunette et l'ont posé en position verticale sur un chariot. Puis, de la salle où il était resté entreposé depuis près de 20 ans, au rez-de-chaussée du « Château » (le bâtiment qui abrite la grande lunette, initalement résidence du fils de Louis XIV), ils l'ont acheminé vers l'entrée principale. Et ils s'apprêtent à l'accrocher à la grue qu'ils ont érigée à l'extérieur moins d'une heure...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Découverte de deux trous noirs supermassifs sur le point de fusionner

    Pour la première fois, une image prise avec le télescope spatial James Webb montre deux trous noirs supermassifs très proches l’un de l’autre. La scène, qui se déroule à des milliards d’années-lumière, donne un indice sur le processus de formation des trous noirs qui occupent le centre de nombreuses galaxies.

  • Problème de propulsion pour Bepi-Colombo en route vers Mercure

    La sonde européenne en route vers Mercure fait face à un souci : ses propulseurs ioniques ne fonctionnent plus à pleine puissance. L’Agence spatiale européenne tente de déterminer l’origine du problème qui, pour l’heure, ne devrait pas menacer le prochain survol de la première planète du Système solaire.

  • Les trous noirs sont en une du Ciel & espace 595, en kiosque le 15 mai

    Au sommaire du magazine Ciel & espace de juin-juillet 2024 : les trous noirs tout proches de nous ; la bataille des géants entre l’ELT européen et le TMT américain ; l’abbé Lacaille, l’explorateur du ciel austral ; le test de la lunette Askar FRA400…