La galaxie de l’Anneau rose

La galaxie de l’Anneau rose, dénichée par le télescope Hubble.

Les galaxies circulaires sont assez rares, mais leur spectacle vaut toujours le coup d'œil. On suppose qu'elles se créent par fusion entre deux galaxies. La forme de cercle est alors régie par les forces gravitationnelles entre les corps les plus massifs toujours présents.

Mais le cas de Zw II 28, distante de 380 millions d'années-lumière, est un peu spécial. Aucun noyau central n'est visible comme pour les autres galaxies circulaires. De là, différentes théories ont pu émerger. La plus admise de nos jours est que le noyau serait noyé dans la partie extérieure, où le cercle semble se replier sur lui-même, perdu dans son rose étincelant. Cette couleur est due à l'hydrogène des nuages interstellaires où se forment de nouvelles générations d'étoiles.

La photo provient de la base de données du télescope Hubble, ouverte au public à l'occasion du concours "Les trésors cachés d'Hubble", proposé par la Nasa.

Adrien Denèle, le 12 mars 2013

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Pluton et Charon photographiés à contre-jour

    En 2015, juste après son passage auprès de Pluton et de Charon, la sonde New Horizons s’est retournée pour photographier l’atmosphère de la planète naine et un éventuel échappement de matière sur son satellite.

  • Cheops voit flou, mais c’est volontaire

    Lancé le 18 décembre 2019, l’observatoire spatial Cheops a pris sa toute première photo du ciel le 29 janvier 2020. Elle est floue, mais c'est voulu…

  • Trois astronautes et des records de retour sur Terre

    Le vaisseau Soyouz MS-13, de retour de la station spatiale internationale (ISS), s’est posé ce 6 février 2020 dans les steppes du Kazakhstan. À son bord, trois astronautes, dont l’Italien Luca Parmitano, qui est maintenant l’Européen à avoir passé le plus de temps en sorties spatiales.