La foudre décomposée


Le 16 août 2013, l'astronome amateur David Antao du club d'astronomie Apam a observé un orage depuis Fayssac, dans le Tarn. Plutôt que de se contenter d'une simple photo, il a eu l'idée de mettre à profit ses connaissances en spectroscopie astronomique. Il en résulte cette image étonnante : à droite, l'éclair photographié et à gauche, le même éclair dont la lumière a été décomposée.
La spectroscopie est une technique visant à décomposer la lumière. Il suffit pour cela d'utiliser un miroir ou film transparent, finement strié. En regardant les reflets d'un CD par exemple on voit la lumière se décomposer en arc-en-ciel. En dispersant davantage l'arc en ciel, des nuances apparaissent, notamment des couleurs plus brillantes que d'autres. Elles correspondent à l'excitation de certains éléments chimiques. Sur la gauche du spectre se dessine un éclair rouge, il s'agit de la lumière émise par l'hydrogène. Juste à sa droite, un éclair plus faible est lié à l'azote. Dans le vert, l'éclair le plus brillant est une raire d'émission des molécules de diazote. Cette molécule émet également entre le bleu et le vert et forme un éclair turquoise.

JL Dauvergne, le 2 septembre 2013

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Deux astronautes enquêtent sur une fuite

    Le 11 décembre 2018, les cosmonautes Oleg Kononenko et Sergey Prokopyev sont sortis en scaphandre dans l’espace pour inspecter le Soyouz MS-09 amarré à la Station spatiale internationale (ISS). But : observer de l’extérieur une mystérieuse fuite d’air détectée plus tôt sur le vaisseau.

  • Wirtanen, une belle comète à observer

    Ce n’est pas tous les jours qu’une belle comète vient nous rendre visite. Alors, quand l’une d’elles pointe le bout de son nez, les astrophotographes n’hésitent pas à capter la beauté de l’événement c&e...

  • Le paysage martien d’Elysium se dévoile lentement

    Une nouvelle image de la sonde Insight en montre un peu plus du paysage qui l’entoure. Elle révèle que l’engin s’est posé dans l’endroit idéal pour forer et installer son sismomètre.